Dans la Lumière de la Vérité

Message du Graal de Abdrushin


1.LIVRE ◄ ► 2.LIVRE
Deutsch
English
Español
Português
Русский
Український
Magyar
Česky
Slovensky
Livre contenant


13. La religion de l’amour

La religion de l’Amour est faussement comprise par suite des multiples distorsions et défigurations que l’on a fait subir à la notion d’Amour, car la plus grande part du véritable Amour est Sévérité! Ce que l’on nomme présentement amour est tout ce que l’on veut, sauf de l’Amour. Lorsqu’on va impitoyablement au fond de ces prétendus «amours», on n’y découvre plus rien d’autre qu’égoïsme, vanité, faiblesse, commodité, présomption, pulsions sensuelles ou instinctuelles.

Le véritable Amour ne regarde pas ce qui plaît à l’autre, ce qui lui est agréable et lui procure de la joie, mais il se règle uniquement en fonction de ce qui lui est utile. Il est égal que cela procure ou non de la joie à l’autre. Voilà la vraie façon d’aimer et de servir.

Si donc il est écrit: «Aimez vos ennemis!» alors cela signifie: «Faites ce qui leur est utile!» Châtiez-les par conséquent s’il n’est pas d’autres moyens de les faire revenir à la reconnaissance! Faire cela c’est les servir. Toutefois, la Justice doit régner, car l’Amour ne se laisse pas séparer de la Justice, ils sont Un! Une indulgence déplacée signifierait cultiver les défauts de l’ennemi et par conséquent les ferait glisser toujours plus bas sur la pente fatale. Serait-ce de l’Amour? Au contraire, on se chargerait d’une lourde faute!

Du fait des désirs inexprimés des êtres humains, la religion de l’Amour est devenue une religion de la mollesse, de même que fut rabaissée la personne du Porteur de Vérité, le Christ Jésus, à une mollesse et à une indulgence qu’Il n’a jamais eues. À cause de son Amour universel, Il fut précisément rude et sévère pour les êtres humains d’intellect. La tristesse qui L’a souvent accablé n’était que trop naturelle en regard de sa haute Mission et du matériel humain à qui elle s’adressait. Cette tristesse n’avait rien à voir avec la mollesse.

Une fois dépouillée de toutes les défigurations et des restrictions dogmatiques, la religion de l’Amour deviendra un enseignement des plus sévères, dans lequel il n’y aura point de place pour la faiblesse et pour l’indulgence illogique.

Message du Graal de Abdrushin


Livre contenant

[Message du Graal de Abdrushin]  [Résonances du Message du Graal] 

contact