Dans la Lumière de la Vérité

Message du Graal de Abdrushin


1.LIVRE ◄ ► 2.LIVRE
Deutsch
English
Español
Português
Русский
Український
Magyar
Česky
Slovensky
Livre contenant


74. Que doit faire l’être humain pour entrer dans le royaume de Dieu?

Il serait faux de répondre à cette question si souvent posée par une règle fixe et de dire: fais ceci et fais cela! Ce ne serait pas indiquer le chemin! Il ne s’y trouverait rien de vivant là et, pour cette raison, rien de vivant ne pourrait surgir, ce qui est absolument nécessaire en vue d’un élan vers le haut, car la vie seule contient la clef nécessaire pour l’ascension.

Mais si je dis: «Fais ceci et cela et laisse cela», je ne donne que de faibles béquilles extérieures avec lesquelles personne ne peut vraiment bien marcher de manière indépendante, parce que les béquilles ne peuvent pas non plus l’aider à «voir». Pourtant, il faut voir clairement le «chemin» devant soi, sinon les béquilles ne lui servent à rien. Un tel être humain ne ferait que tituber sur le chemin, comme un aveugle sur des chemins inconnus. Non, ce n’est pas cela qui est vrai, cela ne conduit qu’à un nouveau dogme et entrave toute ascension.

Que l’être humain réfléchisse à ce qui suit: s’il veut entrer dans le Royaume de l’esprit, il doit tout naturellement marcher jusqu’à lui. C’est lui qui doit marcher, le Royaume de l’esprit ne viendra pas jusqu’à lui. Ce Royaume se trouve au point le plus élevé de la Création, il en est le point le plus élevé.

Cependant, l’esprit humain se trouve encore dans les profondeurs de la matière dense. Ainsi, chacun comprendra qu’il doit tout d’abord parcourir le chemin qui l’élève de ces profondeurs jusqu’à la hauteur désirée pour atteindre son but.

Afin de ne pas s’égarer, il est indispensable qu’il connaisse exactement tout le trajet qu’il doit parcourir. Et non seulement ce trajet lui-même, mais aussi tout ce qu’il peut encore y rencontrer, les dangers qui le menacent et les aides qu’il y trouvera. Puisque tout ce trajet se trouve dans la Création, qu’il est la Création, il faut qu’un voyageur en route vers le Royaume spirituel connaisse auparavant d’une façon absolument précise cette Création qui doit le mener à son but. Car il veut la traverser, sinon il n’arrive pas au but.

Jusqu’ici il ne s’est trouvé aucun être humain qui puisse décrire la Création telle qu’elle doit nécessairement être connue pour l’ascension. Autrement dit, il n’y avait personne qui était capable de rendre distinctement visible le chemin vers le Château Fort du Graal qui se trouve sur le plus haut point de la Création; ce Château Fort qui se dresse dans le Royaume de l’esprit en tant que le Temple du Très-Haut, où n’existe que le pur service de Dieu. Ce n’est pas seulement au figuré qu’il existe, mais en toute réalité.

Le Message du Fils de Dieu a déjà autrefois indiqué ce chemin. Mais, dans sa prétention à tout mieux savoir, l’être humain l’a souvent mal interprété, de sorte que les poteaux indicateurs ont été faussement placés et, induisant en erreur, ne laissent monter aucun esprit humain.

Mais l’heure est venue où chaque esprit humain doit décider lui-même pour le oui ou le non, pour le jour ou la nuit, pour l’ascension vers les hauteurs lumineuses ou la chute dans les ténèbres, définitivement et irrévocablement, sans possibilité d’aucune nouvelle modification. C’est pourquoi un Message du Château Fort lumineux arrive encore une fois. Le Message replace correctement les poteaux indicateurs faussement déplacés de sorte que le vrai chemin puisse être reconnu des chercheurs sérieux. C’est le Message du Graal, l’Évangile du Graal!

Heureux tous ceux qui se dirigent d’après lui avec des sens ouverts et le cœur libre. Par le Message, ils apprendront à connaître et à voir dans la Création les échelons que leur esprit doit utiliser pour l’ascension afin de pouvoir entrer dans le Royaume de l’esprit, dans le Paradis.

Avec les facultés qu’il possède, chaque individu y trouvera ce dont il a besoin pour monter vers la Lumière.

Voilà ce qui seul donne la vie, la liberté pour l’ascension, le développement personnel des facultés qui sont nécessaires et non le joug uniforme d’un dogme fixe qui produit des esclaves sans volonté, qui opprime toutes les évolutions indépendantes et qui, non seulement entrave ainsi l’ascension, mais dans bien des cas, l’anéantit complètement.

L’être humain qui connaît la Création dans son activité conforme aux Lois, y saisit aussitôt la grande Volonté de Dieu. S’il agit d’après ce qu’il a reconnu, la Création lui sert alors de chemin uniquement en vue de la joyeuse ascension; oui, car il se tient vraiment dans la Volonté de Dieu. Par conséquent, son chemin et sa vie doivent être agréables à Dieu!

Ce n’est pas en levant dévotement les yeux, en se torturant de pénitence, en se prosternant, ni en priant que cela peut se faire, mais au contraire en réalisant la prière, en la mettant à exécution dans la vie par des actions saines, joyeuses et pures. Ce n’est pas en pleurnichant pour demander son chemin que cela peut se faire, mais en le voyant et en le marchant joyeusement, le regard élevé et rempli de gratitude.

Toute vie agréable à Dieu a donc une tout autre apparence que celle qu’on s’était imaginée jusqu’ici. Elle est beaucoup plus belle et plus libre! La vie agréable à Dieu, c’est occuper dans la matière la juste place, celle que le Créateur a voulue, celle où, exprimé de façon imagée, on saisit la Main que Dieu offre à l’humanité.

Encore une fois, je vous adresse cet appel: considérez enfin tout comme existant effectivement, réellement et non plus comme existant seulement au figuré. Vous serez alors vous-mêmes des êtres réels au lieu des ombres mortes que vous êtes à présent. Apprenez à connaître exactement la Création dans ses Lois.

C’est en cela que se trouve le chemin qui monte vers la Lumière!

Message du Graal de Abdrushin


Livre contenant

[Message du Graal de Abdrushin]  [Résonances du Message du Graal] 

contact