Dans la Lumière de la Vérité

Message du Graal de Abdrushin


1.LIVRE ◄ ► 2.LIVRE
Deutsch
English
Español
Português
Русский
Український
Magyar
Česky
Slovensky
Livre contenant


Le troisième Commandement
Tu dois sanctifier le jour du Seigneur!

Qui donc prend la peine de ressentir intuitivement un Commandement? Lorsqu’on regarde comment les enfants, les adultes, ont l’habitude de traiter à la légère les Commandements de leur Dieu, cela pourrait et devrait faire frissonner tout être humain qui y pense sincèrement. Les Commandements sont appris et récités à l’école de façon tout à fait superficielle. L’être humain est content d’en connaître assez bien le texte et de pouvoir en donner quelques explications aussi longtemps que le danger existe pour lui d’être questionné à leur sujet. Lorsqu’il sort de l’école pour entrer dans la vie active, le texte est bien vite oublié et avec lui le sens. L’être humain donne ainsi la preuve qu’il ne s’intéresse pas du tout à ce que son Seigneur et Dieu exige. Mais Il n’exige même pas quoi que ce soit, Il donne au contraire par Amour à tous les êtres humains, ce dont ils ont un pressent besoin. Depuis la Lumière, il fut remarqué combien les êtres humains s’égaraient. Ainsi, Dieu leur montra-t-Il fidèlement le chemin, comme un bon Éducateur, pour les conduire à la vie éternelle dans le lumineux Royaume de l’esprit, donc vers leur bonheur. Tandis que l’inobservance conduit forcément les êtres humains au malheur et à la perdition! C’est précisément pour cela qu’il n’est pas exact de parler de Commandements. Ce sont plutôt des conseils bienveillants, l’indication du juste chemin à travers la matière, chemin que les esprits humains ont toujours eu le désir d’apprendre eux-mêmes. Mais cette pensée si belle en elle-même n’a aucun effet sur l’être humain. Il s’est beaucoup trop littéralement enfoncé dans ses propres courants de pensées et ne veut rien entendre ni voir d’autre en dehors des conceptions qu’il a édifiées pour lui-même et que son petit savoir terrestre lui permit de fabriquer. Il ne sent pas à quel point la matière le mène de plus en plus loin vers la limite où il s’agit, pour lui, de prendre une dernière décision déterminante pour tout son être, décision qui le forcera de suivre le chemin choisi jusqu’au bout, sans avoir la possibilité de revenir en arrière, même si, à la fin, la Connaissance lui vient. C’est alors trop tard et cela ne contribue plus qu’à augmenter ses tourments.

Pour permettre que malgré ses égarements, l’être humain puisse venir à temps à la Connaissance, Dieu lui donna, dans le troisième Commandement, le conseil de sanctifier le jour de fête. Si ce Commandement avait été exécuté, en chaque être humain la nostalgie d’aspirer à la Lumière aurait ressuscité peu à peu, avec le temps, et en fin de compte, cette nostalgie lui aurait montré le chemin qui l’aurait conduit vers le haut, en accomplissement de ses désirs, qui, devenant toujours plus forts, se seraient condensés en une prière. Alors, l’être humain serait tout autre aujourd’hui, au cours du Tournant Cosmique. Il serait pénétré par l’esprit et mûr pour le Royaume qui doit venir maintenant.

Alors vous, écoutez et agissez en conséquence, afin que l’accomplissement du Commandement prépare votre chemin! Tu dois sanctifier le jour de fête! Toi! Il est clairement dit dans ces Paroles que toi, tu dois apporter au jour de fête son caractère solennel, qu’il te faut le sanctifier pour toi! Jour de fête veut dire jour de repos, c’est-à-dire le jour où tu te reposes du travail que t’impose ton chemin sur la Terre. Mais tu n’accordes aucun caractère solennel à l’heure du repos, si, en se faisant, tu ne veux que soigner ton corps. Pas davantage si tu recherches la distraction dans le jeu, la boisson ou la danse. L’heure du repos doit te conduire au recueillement dans tes pensées et tes intuitions, te donner la possibilité d’embrasser d’un seul regard ta vie terrestre passée et présente, mais avant tout, les journées de travail de la dernière semaine, afin que tu en tires des conclusions pour ton avenir. On peut toujours regarder six jours en arrière, ce qui dure plus longtemps est facilement oublié. Il en résultera alors que ta capacité intuitive s’élèvera lentement plus haut et tu deviendras un chercheur de la Vérité. Es-tu seulement réellement un chercheur, alors un chemin te sera aussi montré. Et, de même que sur Terre, tu ne t’engages sur un chemin inconnu qu’après l’avoir examiné, de même dois-tu entrer pas à pas sur les chemins spirituels nouveaux pour toi, afin de toujours garder un terrain solide sous tes pieds. Il ne faut pas faire de bonds, tu pourrais tomber. Par une telle façon de penser et de ressentir au cours de tes heures de repos de ton existence terrestre, tu ne peux rien perdre mais au contraire, tout gagner.

En allant à l’église, personne ne sanctifie une heure de repos s’il ne veut pas simultanément, alors qu’il est tranquille, réfléchir au sujet qu’il vient d’entendre afin de l’accueillir correctement en lui et de le vivre. Le prêtre ne peut pas sanctifier ta journée si tu ne le fais pas toi-même. Réfléchis toujours exactement si le sens véritable de la Parole de Dieu est bien d’accord avec ton activité. C’est de cette manière que le jour de fête est sanctifié par toi, car, par le recueillement paisible, il atteint la valeur qui est le but de son institution. Chaque jour de fête deviendra ainsi une borne sur ton chemin qui donnera rétroactivement aux journées d’activité physique la valeur que celles-ci doivent avoir pour le mûrissement de ton âme. Elles n’auront pas été vécues en vain et tu progresseras constamment. Sanctifier signifie ne pas gaspiller. Aussitôt que tu négliges ceci, tu négliges ton temps qui t’a été accordé pour mûrir et, après le Tournant Cosmique qui, à présent, referme lentement ses Rayons sur vous, il ne vous est donné qu’un bref délai pour rattraper ce qui a été négligé, à la condition que vous utilisiez toute la force qui vous est restée. Sanctifiez donc le jour de fête! Vous pouvez le faire dans votre maison ou mieux encore, dans la nature, qui vous incite à demeurer éveillés en pensées et en intuition. Accomplissez ainsi le Commandement du Seigneur. C’est pour votre profit!

Message du Graal de Abdrushin


Livre contenant

[Message du Graal de Abdrushin]  [Résonances du Message du Graal] 

contact