Dans la Lumière de la Vérité

Message du Graal de Abdrushin


1.LIVRE ◄ ► 2.LIVRE
Deutsch
English
Español
Português
Русский
Український
Magyar
Česky
Slovensky
Livre contenant


Le neuvième Commandement
Ne convoite pas la femme de ton prochain!

Ce Commandement est strictement et clairement dirigé contre les instincts physiques bestiaux que l’être humain... hélas! ne laisse que trop souvent surgir dès que l’occasion lui est offerte!

Ici, nous avons en même temps touché le point saillant, qui constitue pour les êtres humains, le plus grand piège où presque tous succombent lorsqu’ils s’en approchent et qui se nomme: l’occasion.

L’instinct est uniquement éveillé et dirigé par les pensées! L’être humain peut très facilement observer sur lui-même que l’instinct ne s’active pas, ne peut pas s’activer si les pensées y font défaut! Il est complètement dépendant d’elles! Sans exception!

Ne dites pas que le sens du toucher peut aussi éveiller l’instinct; car ceci est faux. Ce n’est qu’une illusion. Le sens du toucher n’éveille que la pensée et celle-ci à son tour, l’instinct! Et pour éveiller les pensées, l’occasion qui s’offre est le moyen le plus fort que les êtres humains doivent redouter! C’est pour cette raison aussi, que la plus grande défense et la plus sûre protection pour tous les êtres humains des deux sexes est d’éviter l’occasion! Dans la détresse actuelle, c’est l’ancre de salut, jusqu’à ce que l’humanité entière se soit raffermie en elle-même suffisamment, de telle sorte qu’elle soit capable de maintenir pur le foyer de ses pensées, comme une saine évidence, ce qui aujourd’hui hélas! n’est plus possible! Alors, une transgression de ce Commandement sera absolument impossible.

D’ici là, beaucoup de tempêtes devront déferler en mugissant au-dessus de l’humanité, pour la purifier; mais cette ancre est solide si chaque être qui y aspire s’efforce rigoureusement de ne jamais susciter l’occasion d’un tête-à-tête séducteur entre les deux sexes!

Que chacun grave cela en lettres de feu! Car il n’est pas si facile de se libérer psychiquement de la transgression, parce que l’autre partie entre également en ligne de compte! La possibilité d’une ascension simultanée est rarement donnée.

«Ne convoite pas la femme de ton prochain!» Par cela, il n’est pas seulement question d’une femme mariée, mais du sexe féminin en général! Donc aussi les filles! Et puisqu’il est clairement dit: «Ne convoite pas», il s’agit seulement de l’instinct physique et non d’une honnête demande en mariage!

Il ne saurait y avoir d’erreur sur le sens si net de ces Paroles. Il s’agit ici de la rigoureuse Loi de Dieu contre la séduction ou le viol. Ainsi que contre la souillure produite par les pensées d’une convoitise secrète. Celle-ci, comme le point de départ de tout le mal d’un acte, constitue à elle seule une infraction à ce Commandement, qui entraîne la punition par un karma qui doit se déclencher inévitablement d’une manière ou d’une autre avant que l’âme puisse de nouveau en être libérée. Cet événement considéré parfois par les êtres humains, comme une bagatelle, est déterminant pour le genre de la prochaine incarnation sur la Terre ou pour son destin futur dans cette existence terrestre. Ne prenez donc pas trop à la légère la puissance des pensées, car la responsabilité s’y attache naturellement dans la même mesure. Vous êtes responsables de la plus légère pensée, car elle cause déjà des dommages dans le monde de matière fine, dans ce monde qui doit vous accueillir après votre vie terrestre.

Mais si la convoitise va jusqu’à la séduction, c’est-à-dire à un acte physique, alors, craignez la rétribution si vous n’êtes plus capables, sur Terre, de la réparer physiquement et psychiquement.

Que la séduction soit le résultat d’un genre des plus flatteurs ou de la violence, que finalement un consentement ait été arraché de haute lutte à la femme, cela n’a pas d’influence sur la fonction de réciprocité; elle était déjà mise en action dès la convoitise et toute la sagacité, tous les artifices ne concourent qu’à l’aggravation. Le consentement final n’abolit pas cette fonction de réciprocité!

C’est pourquoi, soyez sur vos gardes, évitez chaque occasion et ne vous livrez pas à l’insouciance! En premier lieu, maintenez pur le foyer de vos pensées! Alors, vous ne transgresserez jamais ce Commandement!

Ce n’est pas non plus une excuse, lorsqu’un être humain cherche à se leurrer lui-même en prétextant que la probabilité du mariage était existante! Ce ne serait qu’aggraver le mensonge. Un mariage sans amour de l’âme est nul devant Dieu. L’amour de l’âme demeure la meilleure protection contre la transgression de ce Commandement, parce qu’en aimant vraiment, on ne veut que ce qu’il y a de meilleur pour l’autre et qu’on ne peut pas en faire l’objet de désirs ou d’exigences malpropres, contre lesquels le Commandement met en garde avant tout.

Message du Graal de Abdrushin


Livre contenant

[Message du Graal de Abdrushin]  [Résonances du Message du Graal] 

contact