Résonances du Message du Graal 2

de Abdrushin


1.LIVRE ◄ ► 2.LIVRE
Deutsch
English
Español
Português
Русский
Česky
Livre contenant


9. La nostalgie salvatrice

Une grande nostalgie s’empare de tous les êtres humains de la terre qui ne sont pas encore complètement perdus intérieurement: la nostalgie de la libération de leur esprit!

Comment cette libération doit s’effectuer, cela n’est clair pour personne. Tous en ont seulement le désir, lequel se renforce de plus en plus d’une manière surprenante.

Et, chose étrange: la nostalgie se manifeste sous des formes multiples. La lassitude s’appesantit sur certaines âmes; d’autres éprouvent une tristesse qu’ils ne peuvent comprendre, beaucoup sont ceux qui se sentent en proie à une agitation qui leur cause des soucis; par contre, il en est également d’autres qui portent en eux le pressentiment intuitif d’un grand bonheur, sans en connaître la raison.

Mais une grande foule d’êtres humains sont pris de vertige; ils sont très facilement susceptibles, méfiants, irritables et, durant maintes nuits agitées, surgit devant eux le spectre de l’infériorité, un spectre ricanant dont l’inexpressivité les laisse désemparés, ce qui à son tour fouaille leur avidité d’influence et de puissance afin de combler cette faille qui se dévoile, toujours plus visiblement.

Plus cette sorte d’êtres humains se voit sombrer spirituellement sans espoir de salut, plus ils se cramponnent convulsivement à l’apparence! Toutes leurs pensées ne peuvent plus tendre encore que vers des choses extérieures vaines et vides, que l’on habille de grandes paroles, afin d’étourdir pour quelques instants, dans l’ivresse exténuante des jouissances ou des festivités, le sentiment toujours plus oppressant de leur propre infériorité.

Les jouissances ne doivent pas toujours être recherchées sous la seule forme physique, car il y a aussi les jouissances du faux vouloir de domination, cherchant à satisfaire l’avidité de puissance ou la vanité, laquelle peut se manifester de nombreuses manières, de la brutalité incontrôlée, obstinée, jusqu’aux badinages les plus ridicules, qui sont considérés comme inoffensifs, mais qui ne le restent pas en réalité, dès que des obstacles cherchent à se mettre en travers du chemin de tels badinages.

Il est bien connu que tout ce qui est puéril recèle en lui de la cruauté, aussitôt qu’il s’agit d’obtenir des satisfactions.

Pour finir, chez tous ces êtres perdus, ces êtres qui sombrent à cause du sentiment de leur incapacité, éclate alors une rage non fondée et remplie de haine contre ces êtres humains qui portent encore en eux quelque chose de précieux et qui témoignent d’authentiques capacités.

L’envie n’admet pas qu’ils se lient pacifiquement avec de tels êtres humains, afin d’utiliser leurs capacités de façon bénéfique; à moins que ces êtres humains ne jurent auparavant un complet asservissement.

Mais même cela ne laisserait aucun repos à ces êtres ainsi fouaillés intérieurement car, du fait qu’ils jugent d’après leurs propres défauts, ils n’ont pas confiance en la parole d’autrui et craignent en outre d’être bientôt dépassés par leurs capacités.

Ils craignent qu’avec le temps le savoir des autres ne puisse pas rester toujours caché, qu’il vienne manifestement au grand jour, ce qui rendrait alors leur propre incapacité d’autant plus nettement visible. Et c’est ce que la vanité peut le moins supporter. Le seul fait d’y penser éveille une protestation qui ne peut vouloir que l’anéantissement.

C’est ainsi que la haine remplie d’envie s’accroît jusqu’aux derniers excès de la part de ces êtres qui sombrent spirituellement: jusqu’à la rage imprévisible et injuste de la totale irréflexion: le destin des tyrans!

Mais, parmi les tyrans de ce genre, vous ne devez pas penser seulement aux dirigeants des grands peuples, car Je ne fais pas ici allusion à des personnes en particulier; aussi ce n’est pas davantage Néron qui doit surgir devant vous, ni l’ignominie la plus grave de la soi-disant chrétienté, à l’époque de l’inquisition hostile à Dieu exécutée par les églises; vous devez au contraire seulement observer et apprendre dans le présent, afin que vous deveniez des êtres humains à l’esprit libre tels que votre Créateur veut les avoir!

Je veux ainsi ouvrir les yeux de votre esprit; car le Créateur vous parle en ce temps plus distinctement que jamais dans chaque événement, afin que vous puissiez en mûrir spirituellement!

Vous pouvez trouver des tyrans partout: dans les professions, la société, et dans les familles! Ils sont à présent beaucoup plus nombreux que jamais, car tous les êtres humains se tiennent dans le Jugement! C’est pourquoi tout se développe aussi plus rapidement, plus rigoureusement que jamais.

Prêtez attention à l’époque et aussi aux signes que Je vous indique par mes explications. Ils vous porteront grand profit si vous laissez tout devenir en vous expérience vécue!

Je vous ai donné, avec cette description, l’état de l’humanité actuelle, telle qu’elle est aujourd’hui sans qu’elle-même le sache.

Elle est déjà séparée en deux groupes bien déterminés. Dans le premier groupe se trouvent les premiers mentionnés, ceux dont les âmes, pénétrées de nostalgie, attendent inconsciemment quelque chose qu’ils ne peuvent pas eux-mêmes encore définir, puisque le temps pour cela ne fait qu’arriver.

Le deuxième groupe se compose de ceux mentionnés en dernier et qui se dirigent vers leur naufrage, naufrage qu’ils se préparent nécessairement eux-mêmes selon la Très Sainte Volonté de Dieu. À ce groupe appartiennent aussi tous ceux qui, par paresse ou par libre vouloir, ont fraternisé avec ces êtres en train de sombrer.

Ce processus est déjà la séparation de l’humanité terrestre entière en boucs et brebis, telle qu’elle avait jadis été annoncée!

Le grandiose accomplissement fondamental en vue du Jugement est déjà achevé et les êtres humains n’en pressentent rien! Ils vivent dans l’ivresse de leurs conceptions, rêvent de la grandeur et de l’importance de leur existence, et… se hâtent vers leur fin, qui très bientôt, les réveillera à la réalité et, par là même, à la responsabilité pour chaque pensée, chaque parole et chaque action!

Tout cela est inimaginable pour les êtres humains, parce qu’ils croient cet événement bien plus petit qu’il ne l’est, tout en cherchant à s’estimer bien plus grands qu’ils ne le sont en réalité.

Il serait absolument vain de brosser un grand tableau de l’avenir. Cela ne peut vous être profitable que si vous êtes instruits de ce qui arrive maintenant, si vous reconnaissez le présent et en tirez, pour l’avenir, une abondante récolte!

Soyez réveillés, observez et examinez en prenant garde de ne pas y sombrer vous-mêmes! Et c’est dans ce but que Je vous donne des explications; car c’est en initiés que vous devez pouvoir vivre d’expérience toutes les transformations. Celui qui néglige de le faire ne pressent pas à quel gain il a ainsi renoncé pour lui-même.

Saisissez Mes Paroles et regardez autour de vous! C’est comme des écailles qui vous tomberont alors des yeux.

L’Origine de tout ce que Je vous ai mentionné aujourd’hui, et qui fait apparaître la séparation toujours plus nettement au grand jour, n’est pas connue des êtres humains, bien qu’ils doivent expérimenter ces événements sur eux-mêmes. Il est aussi complètement exclu qu’ils puissent se préserver des conséquences de ces événements, de quelque façon que ce soit, ou qu’ils soient en mesure d’y changer quelque chose, à moins de changer eux-mêmes! Cela seul pourrait leur procurer un soulagement, sinon rien d’autre au monde.

Tous sont soumis à cet événement, que ce soit malgré eux ou de bon gré, et vous aussi, chacun en particulier. Vous êtes à sa merci, sans condition. Mais tout cela n’est que le commencement qui, s’intensifiant avec une rapidité inquiétante, va à sa fin. Une fin qui, pour beaucoup, ne peut être et ne sera jamais qu’une fin remplie des plus grandes frayeurs, et qui, pour peu seulement, sera une fin apportant la libération spirituelle des liens qui ont pesé sur eux durant des millénaires, formant une fatalité qu’ils se sont causés à eux-mêmes et qu’ils sont aujourd’hui contraints d’endurer.

Mais, pour la nostalgie salvatrice comme pour le développement vers la frontière stricte où se déclenche l’anéantissement du moi, la cause est la même force: la pression de la Lumière issue de la Lumière Originelle, la Sainte Volonté de Dieu!

Celle-ci est tellement renforcée en vue du grand Tournant de l’humanité, qu’Elle flue à présent à travers les mondes, purifiant et contraignant tout à être de nouveau dans la vibration uniforme avec les Lois harmonieuses de la Création et qu’à présent, Elle saisit aussi cette terre en tant que dernière oeuvre, la maintient inexorablement et solidement enserrée, déclenchant dans la clôture du cycle ce qui n’a jamais pu s’y produire, anéantissant ainsi ou bien élevant, effaçant ce qui ne veut pas vibrer en harmonie avec ses Lois immuables, vivifiant ce qui cherche à s’y insérer volontairement.

Ce que vous allez voir désormais à l’aide de ces explications, pour en mûrir, ce sont les premières manifestations visibles sur terre de l’énorme pression de la Lumière, une pression telle qu’il n’en a jamais existé de pareille sur terre!

Bientôt, en une progression toujours plus rapide, les autres manifestations vont se succéder irrésistiblement, jusqu’à ce que votre terre finisse, elle aussi, par être purifiée de tout le faux et de tout ce qui n’a pas voulu s’insérer dans les Lois de Dieu, pour donner la préférence au vouloir et au penser personnels.

Pour l’instant, ce qu’il vous est utile de savoir est seulement ce que vous êtes capables d’observer vous-mêmes, et c’est pourquoi Je vous rends attentifs à ce qui se passe déjà maintenant de fondamental pour la fin du Jugement; car il sépare tous les êtres humains en deux groupes: ceux qui sont en train de sombrer et ceux qui peuvent être sauvés!

Innombrables sont les signes qui annoncent le début du Jugement final; cependant les êtres humains passent hâtivement à côté d’eux, admettant ou se donnant eux-mêmes l’illusion que tout cela s’est déjà produit.

Mais ils oublient alors de comparer les unes aux autres les conditions dans lesquelles tel ou tel événement a déjà pu se produire auparavant. Il y a là de très grandes différences que l’on ne peut pas ignorées, si l’on veut juger de façon juste.

Avant toutes choses, l’être humain n’a pas le droit d’être peureux, lâche ou superficiel, au point de vouloir passer à côté de l’abondance d’événements absolument frappants sans les considérer, qu’il s’agisse de catastrophes naturelles ou économiques, de meurtres ou de suicides, de troubles politiques ou de la lutte pour la puissance terrestre entre les États et les Églises et d’autres choses encore.

Jamais encore tous ces événements ne s’étaient produits en même temps dans une telle abondance comme cela est le cas aujourd’hui. Pour tout être pensant, cela seul devrait déjà fournir l’indication que les achèvements qui s’accumulent visiblement sont plus accélérés; cela devrait éveiller le pressentiment d’une puissante clôture de cycle cosmique, sous l’effet d’une Puissance supérieure à la volonté et aux capacités des êtres humains, ainsi que le pressentiment d’une sanction qui y est liée.

Le faux y disparaîtra, seul le bien subsistera. Mais le bien ou le faux n’est pas mesuré d’après le sens humain, mais uniquement d’après le sens de Dieu!

C’est volontairement que les êtres humains demeurent si loin de pressentir tout cela! Par peur, par superficialité et frivolité ou même par présomption. Et ce n’est pas en dernier lieu que vient la paresse d’esprit. Il y a même un très grand nombre de chercheurs de la Lumière qui ne parviennent pas à s’en libérer complètement. Dans le dernier exposé, J’ai déjà mentionné la paresse d’esprit, laquelle va si loin que même les intellectuellement sagaces ne veulent pas réellement «penser» à des choses qui ne sont pas orientées vers leurs buts terrestres ambitieux!

Les êtres humains ne veulent pas comprendre et ne reconnaîtront tout que lorsque la reconnaissance ne leur servira plus à rien. Tous les appels venant de la Lumière pour les réveiller sont donc vains.

C’est sans réfléchir que les êtres humains invoquent, pour tout ce qui est nouveau, la mise en garde contre les faux prophètes qui apparaîtront à l’époque de la vie terrestre de l’authentique grand Sauveur issu de la Lumière, qui déclenche simultanément le Jugement.

C’est sans réfléchir qu’ils parlent de tout cela, et l’on découvre ainsi le vide et l’immaturité des âmes, le manque de valeur d’un tel esprit humain pour la poursuite de l’évolution, puisque sa paresse laissera passer toute possibilité d’ascension et ne se mettra que comme obstacle sur le chemin de nouvelles révélations, de telle sorte que l’Amour issu de la Lumière ne pourra plus trouver d’accès pour le sauver.

Qui parmi les êtres humains se rend compte que, par l’expression faux prophètes, il ne s’agit pas de façon unilatérale que de la notion de porteurs de nouvelles révélations, mais que cela concerne tout individu parmi ceux qui prétendent pouvoir accomplir ne serait-ce qu’une partie de cette oeuvre qui attend la Force de l’Envoyé de la Lumière annoncé.

Il ne s’agit pas non plus uniquement de ceux qui assurent vouloir être le Sauveur réincarné, ce qui, en soi déjà, manifeste distinctement leur propre ignorance au sujet de la tâche du Fils de l’Homme annoncé, mais ils sont beaucoup plus nombreux ceux qui sont ainsi concernés.

Mais afin de pouvoir porter un jugement là-dessus, il faut auparavant un autre savoir: le savoir de la véritable tâche sur terre du Fils de l’Homme annoncé!

Et, si vous y réfléchissez, c’est déjà là que rien ne va plus. Il n’y a pas un être humain sur la terre qui possède un savoir effectif à ce sujet! On en parle certes beaucoup depuis des siècles, mais un réel savoir à ce sujet n’existe pas. Avec des paroles de la Bible que l’on ne comprend pas soi-même, l’on donne à chaque questionneur une réponse qui n’offre aucun éclaircissement et qui, une nouvelle fois, ne pousse au premier plan que le tâtonnement inconsistant de tous les êtres humains qui se veulent savants, de sorte que cela devient nettement visible à tous.

Un faux prophète est, à proprement parler, un être humain qui affirme avec hardiesse pouvoir accomplir quelque chose qui est réservé au véritable Envoyé de Dieu annoncé!

Et il y en a beaucoup aujourd’hui, étant donné qu’il s’agit d’actions terrestres, pas seulement d’enseignement; car le Promis sera certes l’unique et véritable aide de l’humanité, dans sa détresse animique et terrestre!

Reconnaître à temps les faux prophètes ne sera pas trop difficile aux êtres humains, étant donné qu’ils sont obligés d’en faire l’expérience sur eux-mêmes afin de parvenir à la reconnaissance; car auparavant, ils ne croiraient pas à des paroles.

Toute l’oeuvre de ces individus qui, en tant que faux prophètes, ont promis aux êtres humains quelque chose qu’ils ne peuvent pas leur donner s’effondrera par son inconsistance ou ne pourra même pas être édifiée; en cela l’humanité sera obligée de reconnaître, même au prix d’une amère expérience, qu’elle a accordé sa confiance à de fausses promesses, qu’elle a cru à des capacités simulée qui n’existaient pas.

Ceux-là sont donc les véritables faux prophètes qui sont mentionnés dans l’Annonciation, car pour ceux qui croient en eux devront faire d’amères expériences dans de douloureuses déceptions.

Cependant, ceux qui se font passer pour Jésus réincarné ne peuvent absolument pas compter parmi les faux prophètes; par contre, ce sont des menteurs qui n’ont eux-mêmes aucune idée de la tâche du Fils de l’Homme et qui possèdent encore bien moins la capacité de pouvoir en commencer ne serait-ce que la plus petite partie. Ils ne savent même pas que Jésus et le Fils de l’Homme ne sont pas Une seule Personne mais deux Personnes différentes – selon la façon humaine de s’exprimer – même s’Ils ne sont qu’Un dans le sens où Jésus disait de Lui: «Moi et le Père sommes Un!»

Il est étrange que tant de chrétiens ne veuillent pas comprendre cela, eux qui pourtant parlent sans cesse comme d’une chose évidente et aussi avec justesse, du Dieu Tri-Unitaire qui est trois et pourtant Un! Et Jésus, qui est une partie de cette Tri-Unité, ils L’en séparent sans hésiter, comme étant et agissant par Lui-même, existant isolément en tant que Sauveur en personne. Et en cela ils n’ont absolument pas tort, pourtant ils ne comprennent pas! Ils n’y réfléchissent pas non plus, parce qu’ils sont trop paresseux en esprit.

Mais poursuivons encore un peu. L’être humain qui fait allusion aux faux prophètes en les refusant, doit aussi savoir que tous ces faux prophètes qui surgissent sont précisément l’un des nombreux signes qui annoncent l’arrivée du véritable Envoyé!

Mais alors il faudrait au moins que le véritable chercheur se tienne sur ses gardes afin qu’il ne manque pas le vrai! Cela ne devrait lui laisser aucun repos et l’inciter au contraire à l’examen le plus sérieux de tout ce qui lui est offert, afin qu’il puisse, sans hésitation, devenir un aide pour Celui qui vient et non, au lieu de cela, un obstacle sur Son chemin! Ou même un sujet de tracas!

Il faut que lui, l’être humain de la terre, s’efforce de Le reconnaître! C’est pour lui l’une des tâches exigées par Dieu, afin que cette fois-ci, il se montre digne de la Sainte Parole. Mais, en ce domaine, si l’on considère et observe les chercheurs, même l’être humain qui se nomme chercheur se comporte beaucoup trop légèrement. Mais ce n’est pas seulement la légèreté, ou mieux dit, l’habituelle superficialité due à la paresse d’esprit qui en est la cause mais, précisément chez les chercheurs, c’est la vanité et la présomption qui parlent en premier lieu!

Cette faiblesse à elle seule entraînera à sa perte plus de la moitié de tous les êtres humains qui se nomment chercheurs de Lumière! Et ce n’est pas dommage pour eux; car ils sont des hypocrites, puisqu’ils n’utilisent pas le sérieux qui est dû à la Parole venant de Dieu et qu’ils veulent seulement se prélasser au soleil avec de vaniteuses ambitions complètement dénuées d’humilité.

Et c’est l’humilité à elle seule qui ouvre le portail de la reconnaissance de tout ce qui vient de la Lumière.

Mais si nous n’insistons pas aussi sur ce fait, il n’en reste pas moins un point qui, pour beaucoup, semble totalement insurmontable: comment ces chercheurs se représentent-ils Celui qui est annoncé, dans Sa vie terrestre et Sa venue! Par l’expression «venue» , il s’agit ici de la façon dont Il apparaît, car il est certes clair pour tout être humain qu’Il ne tombera pas du ciel sous l’apparence d’un être humain et qu’Il n’apparaîtra pas non plus en tant qu’un enfant.

En vérité, ils ne se représentent rien du tout! Pourtant, par leurs espoirs et leurs attentes vagues, ils posent de prime abord des conditions assez étroitement limitées!

Au tout premier rang se trouve déjà le souhait qu’Il puisse sortir de leurs cercles respectifs! Ils ne sont absolument pas capables de penser autrement, parce qu’ils s’imaginent y avoir droit, puisqu’en effet ils ont cru à Sa venue plus tôt que les autres.

Il doit évidemment s’occuper d’eux, c’est Son devoir; car c’est assurément pour cela qu’Il vient en Sauveur dans la détresse; peut-être même doit-Il se laisser guider par eux, car Il est certes étranger à la terre et a besoin des conseils pleins de sollicitude qu’ils lui offrent par les expériences terrestres qu’ils ont déjà rassemblées! Ainsi souhaiteraient-ils volontiers Lui construire un avenir pour lequel Il devrait les remercier. Et, en retour, la bénédiction ne manquerait pas non plus de refluer sur eux.

Bref, toute pensée, tout vouloir sont purement terrestres, dans le cadre de leur mesquine façon de penser terrestre, de leurs conceptions terrestres, mêlées à de nombreux désirs secrets.

Ils ne réfléchissent pas que, dès le commencement, Il devait déjà avoir rassemblé Ses propres expériences, sans avoir été reconnu jusque-là afin que toute tentative d’influence demeure absolument exclue, et que les êtres humains se montrent, au contraire, tels qu’ils sont réellement, avec toutes leurs faiblesses, leurs défauts et avec tout ce qu’ils ont de mauvais! Même en face de Lui.

Que tout cela puisse uniquement se produire dans le cadre quotidien le plus naturel et le plus simple grâce à une expérience vécue effective, la réflexion humaine ne va pas si loin. Avec une superficialité des plus dénuée de fondement et avec une réelle indifférence, on caresse l’espoir d’événements spéciaux, non terrestres, extraordinaires! Et de plus tout à fait frappants.

Pourquoi? Personne n’en a la moindre idée. Nul ne pense aussi que tous ceux qui croient avoir un tant soit peu de puissance et d’influence, se dresseraient immédiatement contre ce qui est frappant, sans parler du fait que ce qui est frappant ne saurait en aucun cas obtenir l’occasion d’aperçus profonds.

Il n’est pas exact que les Envoyés de la Lumière puissent facilement pénétrer ou même comprendre la petitesse des pensées des humains de la terre et leur mauvais vouloir; car le mal est étranger à la Lumière et incompréhensible pour Elle. Souvent les parents ne comprennent pas leurs propres enfants qui sont pourtant de même genre qu’eux, tandis que la Lumière demeure d’un genre totalement étranger à tout ce qui est humain.

C’est au prix de grands efforts, uniquement par Sa propre expérience vécue et par Sa propre souffrance, qu’il est possible à l’Envoyé de la Lumière de reconnaître tout le mal sur la terre et d’abord tout mauvais vouloir, mais jamais d’en avoir une compréhension, étant donné que le mal ne peut absolument pas être compris, puisqu’il n’a aucune raison d’être dans la Création.

Il faut donc qu’une longue époque terrestre d’apprentissage de tous les maux humains, et aussi de toutes les pensées humaines, ait déjà précédé cette «venue» , parce qu’avec Sa venue, le Jugement puis le secours doivent déjà s’instaurer. Et le secours ne peut être donné que par Celui qui connaît exactement les faiblesses et les forces.

Tout cela est fort simple et chaque être humain pourrait, devrait se le dire, s’il n’était pas trop paresseux en esprit et trop indifférent à ce sujet. Et il est indifférent parce que, en tant que chercheur, il en parle bien, mais ne cherche pas en même temps à le vivre au plus profond de lui-même.

Il lui manque toute liaison entre le ressenti intérieur et les paroles et ainsi il lui manque tout véritable soutien. Il cherche! C’est chez lui la seule chose qui ne peut être qualifiée de mensonge. Dans la désignation «chercher» se trouve aussi déjà la réponse qu’il n’a rien trouvé.

Mais comme il fut promis par la Lumière que celui qui cherche sérieusement et avec humilité trouvera, conformément à la Loi, cela montre que les chercheurs qui se nomment ainsi aujourd’hui, ne sont pas de véritables chercheurs, qu’il leur manque à tous la chose principale: l’humilité!

Celle-ci ne se trouve effectivement pas chez ceux qui, aujourd’hui, se nomment chercheurs et elle l’est encore moins précisément là où l’on parle d’humilité! Les êtres humains ne savent absolument plus ce qu’est l’humilité en esprit, parce qu’ils tiennent leur esprit enfermé en eux par leur intellect, lequel ne connaît exclusivement que la présomption et la vanité, et se rit de l’humilité.

Mais en voilà assez. Le temps est là où toute présomption s’effondrera pitoyablement sur elle-même dans une souffrance lamentable, de sorte que l’être humain sera obligé de parvenir de lui-même à l’humilité, ou s’effondrer, pour ne plus jamais pouvoir se relever. Seule l’expérience vécue est encore une aide pour l’humanité qui ne veut pas entendre!

Les chercheurs ou ceux qui attendent l’accomplissement se sont à tel point enfoncés dans leurs propres pensées qu’ils ne prêtent plus la moindre attention à autre chose et approchent de prime abord avec méfiance, le refus déjà sur les lèvres, tout ce qui ne réside pas dans le cadre de leurs désirs. Sans la plus grande des détresses, ils ne parviendront jamais à la reconnaissance!

Mille et mille choses sont d’emblée contre celle-ci, rien n’est pour! Nombreux sont ceux qui présument absolument une analogie entre la vie de l’époque actuelle et celle de l’époque du Fils de Dieu Jésus il y a deux mille ans! Ils s’attendent à une marche pleine de renoncements à travers les pays, sans réfléchir à ce qu’en diraient les autorités aujourd’hui.

Un être humain ne peut plus aujourd’hui se retirer dans le calme comme jadis, pour obtenir dans sa retraite la concentration en vue de l’éveil. Cela lui procurerait de grandes difficultés, en partie absolument insurmontables!

Même en surmontant toutes les difficultés, cela ne serait pas possible sans éveiller un soupçon d’une maladie ou de la folie. Sans même parler du funeste appétit de sensations, dépourvu d’égards, de nombreux journaux, qui, souvent, en un manque absolu de morale et l’absence du plus simple sentiment de justice, sont capables de se permettre des choses franchement incroyables.

Même en ce que l’on était encore capable de respecter jadis et ce que l’on concédait à tout être humain comme un droit personnel, ce que l’on trouvait encore compréhensible et naturel en de telles choses, même là, beaucoup ne reconnaîtraient aujourd’hui que des motifs de suspicion par pure peur de tout mode de penser différent, ou bien ils ne prêteraient au vouloir le plus sincère qu’une intention de tromperie, parce que tout le penser de l’époque actuelle est empoisonné!

Mais c’est une certitude irrévocable que celui qui ne peut toujours penser que du mal du prochain est précisément celui-là même qui porte la méchanceté en lui! À ce sujet, aucun être humain ne trouve à redire. Seul un parjure présumera ou attendra d’autrui un parjure, seul un menteur s’attendra à un mensonge et un traître à la trahison! Et ainsi en va-t-il pour tout, c’est une Loi inébranlable!

C’est encore bien pire aujourd’hui qu’à l’époque où Jésus cheminait ici sur terre, et aujourd’hui, rien de pareil ne pourrait se répéter. Pour le temps présent, il faut donc que tout se passe d’une façon tout à fait différente, cela est évident.

Mais malgré cela, les êtres humains ne veulent pas se représenter un envoyé de Dieu en habit ou en voiture, alors qu’ils devraient pourtant savoir que Jésus, Lui non plus, n’est pas venu en soutane de prêtre, mais était bien habillé conformément au costume de l’époque et vivait aussi conformément à son époque. Tout ce que les êtres humains attendent en fait repose sur des pieds d’argiles et rien ne s’en accomplira, puisqu’en ce qui concerne les accomplissements, Dieu ne se conforme pas aux désirs des êtres humains.

Mais les êtres humains se tiennent beaucoup trop éloignés de tout événement divin et pensent beaucoup trop terrestrement petit pour pouvoir s’approcher encore, dans leur représentation, des réalisations à venir. Ils se tiennent à l’écart de la Vérité, comme ce fut toujours le cas. La plus grande partie des humains n’a de toute façon absolument pas le temps ni l’envie de s’en occuper! Comme ce fut toujours le cas lorsqu’il s’agissait pour l’humanité d’accueillir quelque chose en provenance de la Lumière ou de devoir faire quelque chose elle-même pour son salut.

Ce qui vient d’abord pour eux est ce qui est terrestre, et pour le reste, au milieu de cette précipitation qui s’accroît toujours davantage, il ne leur reste plus de temps! Et s’ils ont pour une fois une heure de tranquillité, ces êtres humains si inutilement exténués ne veulent en compensation que du divertissement ou du sport, rien d’autre.

Je vous le dis, vous les êtres humains, vous avez en ce qui vous concerne, négligé la chose principale et votre séparation est déjà accomplie pour le jugement!Vous vous êtes séparés vous-mêmes sous la pression renforcée issue de la Lumière; cette pression qui déclenche tout selon l’Omnisainte Volonté de Dieu. Sans arrêt, tout va désormais vers la fin! Mais, c’est pour une petite partie seulement que la fin signifie une vie nouvelle dans la Grâce éclatante de l’Amour de votre Créateur, pour tous les autres, cependant, elle signifie la réprobation éternelle et l’effondrement dans la décomposition. Il ne vous reste plus du tout de temps pour la longue réflexion habituelle qui, jusqu’ici, n’a encore jamais engendré de décision. Vous êtes trop paresseux pour la vraie vie, et, en vue d’une conversion, avec l’absence d’humilité, il vous manque tout.

AMEN!
Résonances du Message du Graal de Abdrushin


Livre contenant

[Message du Graal de Abdrushin]  [Résonances du Message du Graal] 

contact