Résonances du Message du Graal 2

de Abdrushin


1.LIVRE ◄ ► 2.LIVRE
Deutsch
English
Português
Русский
Česky
Livre contenant


24. La flamme du Disciple

Sur des images anciennes et sur des nouvelles l’on trouve les disciples du Fils de Dieu Jésus souvent représentés avec des langues de feu sur leurs têtes de sorte que, sur les images, de telles formes ressemblent à un cierge allumé brûlant de façon agitée.

Cette représentation trouve son origine soit d’artistes qui étaient eux-mêmes clairvoyants et transmettaient ainsi des images qui leur étaient montrées spirituellement, soit d’artistes qui s’étaient appropriés les descriptions faites par des êtres humains clairvoyants.

Parmi eux, il en est d’autres encore qui prennent pour base le récit du déversement de la Force du Saint-Esprit sur les disciples, parce qu’il y est parlé de langues de feu.

Mais la plupart des êtres humains de la terre s’imaginent néanmoins que seule l’imagination de l’artiste a choisi cette forme de représentation. Mais, dans ce cas, la représentation touche la vérité d’assez près, pour autant qu’elle puisse être rendue en images.

Or, parmi tous les artistes qui créèrent ces tableaux, de même que parmi tous les êtres humains qui prirent connaissance de ces tableaux ou qui s’étaient formés eux-mêmes à ce sujet une représentation semblable, il n’en est pas un seul qui connaisse le rapport réel et la cause de cette apparition de la langue de feu sur la tête. Les êtres humains clairvoyants la voient bien, mais ne savent rien en faire; car, jusqu’à présent, aucune explication à ce sujet n’est encore parvenue aux êtres humains, explication qui ne peut être donnée que d’en haut.

C’est bien pourquoi Je veux vous en parler aujourd’hui, parce que les disciples actuels, eux aussi, portent cette même flamme au-dessus de la tête, ce qui peut devenir nettement visible par moments à de nombreux êtres humains clairvoyants. Non pas à tous; car le don de la clairvoyance est diversement réparti.

La consécration de disciple relie les êtres humains de la Création postérieure, qui sont élus à cet effet, avec la Création Originelle. Ceci résulte du fait qu’en plus de leur genre spirituel, une étincelle issue du Pur-spirituel est offerte à ces esprits humains évolués.

Cette étincelle se manifeste sous la forme d’une langue de feu au-dessus de la tête, mais uniquement lorsque le disciple utilise l’étincelle et n’est pas trop paresseux pour le faire. C’est uniquement dans l’utilisation qu’elle flamboie et agit en son genre. Ce faisant, elle demeure constamment autonome; elle peut, certes, être adjointe au Spirituel ou lui être annexée, mais elle ne peut jamais être absorbée par lui.

De même que, conformément aux Lois et selon son genre, le Pur-spirituel dans la Création vibre au-dessus du Spirituel, de même se tient-il chez le disciple de la Création postérieure au-dessus de son esprit et y demeure sans pénétrer dans le disciple; car le Pur-spirituel n’est pas, comme on pourrait le penser, un Spirituel purifié ou seulement un Spirituel plus fort, mais il est d’un genre complètement différent qui existe pour lui-même et a donc une constitution totalement différente du Spirituel.

Une annexion de ces deux genres est possible si les transitions conformes aux Lois de la Création sont là, mais une fusion ne l’est pas.

Telle est la raison pour laquelle l’étincelle du Pur-spirituel apparaît au-dessus de l’esprit humain comme une langue de feu.

Mais Je ne veux pas me contenter d’expliquer seulement le processus que les peintres retransmettent sur leurs images; Je veux au contraire aller plus avant et vous indiquez la raison pour laquelle les disciples reçoivent une étincelle issue de la Création Originelle et pourquoi elle leur est nécessaire; car si cela n’était pas réellement nécessaire, ils ne la recevraient pas non plus.

Les disciples doivent devenir des médiateurs entre le Fils de Dieu incarné sur terre et les êtres humains de la terre. Ils doivent répandre la Parole Divine, vivre la Volonté Divine de façon exemplaire et être les premiers à La réaliser sur la terre.

Pour cela, ils ont besoin d’une faculté de compréhension élargie capable d'assimiler le sens élevé de la Parole de Dieu, donc de comprendre le Fils-Dieu.

C’est pour cette seule raison que tous les disciples reçoivent une étincelle du royaume Pur-spirituel, une étincelle qui les rend capables d’assimiler le Message issu de la Lumière d’une manière plus élevée que l’esprit humain évolué de la terre, parce que, grâce à l’étincelle, ils ont la capacité de se rapprocher du Divin d’un petit pas, d’être spirituellement élevés hors de la Création postérieure en vue d’une meilleure reconnaissance.

Autrement, trop grand est l’abîme qui s’étend entre un Fils-Dieu et les êtres humains de la terre, trop profonde la chute de l’humanité qui, à ce jour, s’est déjà produite sur la terre; de sorte que, sans la médiation des disciples, la réception de la Force de la Parole issue de la Lumière serait pour l’humanité tout à fait impossible.

L’étincelle issue du Pur-spirituel que les disciples reçoivent en cadeau, par grâce de la Lumière, les rend non seulement aptes à une reconnaissance plus facile et plus grande, mais aussi aptes à recevoir une Force plus élevée.

Cette Force que les disciples deviennent capables d’accueillir devrait s’écouler inutilisée devant les êtres humains de la terre parce que ceux-ci ne sont pas en état de s’y ouvrir si Elle n’est pas auparavant rendue accessible au genre de leur esprit.

Accomplir cela est la tâche des disciples!

Mais il est absolument hors de question que la Force soit transformée par les disciples en vue de sa transmission, étant donné qu’une transformation de la Force n’est en soi absolument impossible. La Force reste toujours tout à fait exactement la même; seule l’irradiation de chacun des genresembrasés par la Force est, selon les diversités de genre, également diversifiée, et peut de ce fait se scinder en de nombreuses subdivisions.

La Force produit uniquement la pression! Quant à l’effet de la pression, il est déterminé par la différence de la résistance qu’offrent les genres existant dans la Création. Les différences dans la résistance ne font que provoquer la chaleur ou le froid, les couleurs, les sons, les attractions ou les répulsions, sous forme de mouvements, ainsi que la pesanteur ou la légèreté; de même que toute variation en ce domaine. C’est donc uniquement la résistance qui amène toutes les caractéristiques à l’expression! Ce mot «expression» vous montre en fait le processus sous son vrai jour; car les particularités de tous les genres sont réellement «exprimées» par la Force; elles viennent donc «à expression» par la pression de la Force, elles sont contraintes de sortir.

C’est selon l’intensité plus ou moins forte de la résistance des genres que les irradiations engendrées et exprimées par la pression, ainsi que leurs effets, apparaissent dans leurs particularités bien précises qui se développent.

Représentez-vous ceci: la Force Vivante est. Mais Elle ne devient tangible et perceptible que par la résistance, qui cause et produit aussi la pression, tout en laissant celle-ci devenir plus forte ou plus faible.

Et c’est dans la pression que naît tout ce qui se manifeste; la pression constitue la base fondamentale pour toute formation dans la Création qui doit s’édifier autour de la Croix à branches égales et qui doit vibrer en Elle, puisque cette Croix est la Force Vivante, qui demeure constamment dans une vibration équilibrée, positive et négative. La vibration positive se déployant à la verticale, la vibration négative à l’horizontale.

Cependant, pour aujourd’hui, ceci n’est dit qu’en passant. Considérons de nouveau les disciples qui portent au-dessus de leur tête une langue de feu du Pur-spirituel.

Cette langue de feu agit de deux manières différentes, une fois comme un entonnoir pour l’esprit humain qui se tient au-dessous d’elle, une autre fois comme une antenne. Je désigne ainsi deux genres de réception. L’entonnoir donne l’image de la réception passive, négative, tandis que l’antenne reflète la réception active ou positive. Dans l’entonnoir il faut verser, tandis que l’antenne retient elle-même fermement ce qui la touche d’une façon tout à fait déterminée.

L’entonnoir reçoit la Parole en tant que forme et l’antenne l’accueille en tant qu’irradiation de Force.

L’effet produit sur le disciple est donc le suivant:

Malgré le processus de liaison, la flamme conserve son genre pour elle seule, de même que l’esprit humain de la terre conserve aussi le genre propre qui lui revient, sans modifications.

Cependant, ce que la flamme au-dessus de la tête du disciple est capable de recueillir éveille une vibration dans l’esprit humain; et la résonance que ce dernier a éprouvée intuitivement en vibrant simultanément, il la transmet aux êtres humains de la terre! Il la transmet conformément au genre des êtres humains de la terre, parce que, dans la Loi de la Création, il ne lui est pas possible de faire autrement, et c’est pourquoi les êtres humains peuvent ainsi le comprendre grâce à l’affinité de leur esprit!

Cela apparaît donc comme une transformation de la Force de la Parole et de son genre puisque le disciple transmet ce qu’il a reçu différemment de ce qu’il a la faculté de recevoir. Son esprit, cependant, n’a rien reçu directement; mais uniquement par la vibration de ce qu’a reçu la flamme au-dessus de lui, il a pu éprouver intuitivement ce que la flamme a accueilli. Sans cette flamme plus finement sensible, l’esprit humain du disciple ne pourrait pas percevoir davantage que les autres êtres humains.

L’esprit humain du disciple ne peut toutefois éprouver intuitivement la résonance que selon son propre genre; c’est pourquoi, en ressentant cette résonance, il reçoit conformément à ce genre propre; et il retransmet alors cette intuition telle qu’il l’a lui-même ressentie dans son genre semblable avec les êtres humains de la terre.

Il n’y a donc, en réalité, aucune transformation de la Force; mais, grâce à la flamme qui lui est donnée en partage, un disciple est seulement capable de ressentir beaucoup plus que ne le peuvent les êtres humains de la terre, puisque la flamme est semblable à une antenne qui est capable de transmettre ce qui est issu de distances plus lointaines et qui confère au disciple la faculté de recueillir partiellement ce qui vibre dans le Pur-spirituel.

Je pense que Je me suis ainsi exprimé assez clairement pour éveiller dans votre capacité de représentation une image qui soit aussi semblable que possible au processus.

Mais vous devez sans cesse vous représenter qu’un genre déterminé ne peut jamais, en tant que tel, être transformé. Il peut, grâce à une puissance plus élevée, recevoir quelque chose qui lui soit annexé; mais ce quelque chose ainsi annexé conservera toujours pour lui seul son genre propre. Il ne peut en résulter qu’une coopération, laquelle doit s’en tenir exactement au chemin conforme aux Lois de la Création et qui ne peut ni la dépasser ni s’en écarter.

Les disciples reçoivent donc cette langue de feu du Pur-spirituel afin de mieux recueillir les Paroles du Fils de Dieu sur terre, Paroles dont ils transmettent alors le sens conformément au genre des humains de la terre, tout comme Force sacrée inhérente à la Parole.

Cela se produit donc pour faciliter l’accomplissement de la tâche du Fils-Dieu sur terre, ou bien l’on peut dire aussi, pour rendre en fait possible l’activité d’un Fils de Dieu sur terre.

Il est donc nécessaire de reconnaître l’énorme importance qu’ont les disciples dans leurs genres différents en tant que ponts vers l’humanité, lesquels ne doivent pas être rompus, mais veulent être pleinement accomplis.

Ce sont des ponts de genres complètement différents dont l’humanité a besoin dans sa diversité de composition afin que la Parole puisse l’atteindre avec sa Force. C’est pour cette raison que les disciples ne sont pas choisis semblables dans leurs particularités personnelles, mais ils sont au contraire totalement différents les uns des autres. Différents dans la culture et le caractère, différents dans le savoir et la position terrestre et même différents dans la maturité spirituelle.

Ces différences sont nécessaires, car elles constituent les ponts en menant vers les groupes de genres différents en lesquels la masse de l’humanité s’est divisée.

Chaque disciple accueille la Parole et la Force du Fils de Dieu selon son genre propre et les retransmet en conséquence, touchant ainsi le groupe de l’humanité qui a le même genre que lui. Cependant, le disciple doit perfectionner ce genre qui est le sien jusqu’à la plus haute maturité afin d’être un exemple pour ses semblables!

Ainsi vous recevez à présent un pressentiment de la sagesse de Dieu qui, dans son Amour, domine de son Regard tout ce qui existe et sait porter secours en conséquence. Mais cela vous donne aussi l’explication au sujet de maintes choses qui constituent pour vous un casse-tête parce que vous ne pouvez pas vous expliquer la raison de tel ou tel acte.

En chaque disciple particulier, vous voyez incarné et représenté un groupe tout à fait déterminé d’êtres humains de la terre. Pas un seul ne ressemble à l’autre, tout aussi peu que ne se ressemblent parfaitement les grands groupes de genres semblables parmi les êtres humains de la terre.

Cependant, l’ensemble de la troupe des disciples incarnera l’ensemble de l’humanité de la terre… après le Jugement! Car alors seulement une aide authentique pourra advenir aux êtres humains par les disciples. Alors seulement seront abaissés les ponts-levis qui aujourd’hui doivent encore rester levés.

Cependant il ne s’agit toujours que de la créature individuelle en tant que telle, et non pas en tant que membre d’une race, comme membre d’une nation, ou même comme membre du produit luciférien d’un intellect affamé de pouvoir, qui est appelé «parti» et qui est l’un des canaux les plus funestes du vouloir luciférien.

Devant Dieu n’existe rien de pareil. Là n’existe que la créature en tant que telle! Et telle qu’est en elle-même la créature individuelle, telle, et pas autrement, est sa valeur dans la Création et devant Dieu!

À ce sujet, il n’entre pas non plus en considération si une créature humaine est catholique ou protestante, ou qu’elle appartient à une confession particulière; il ne s’agit que de l’être humain en soi. Le penser, le vouloir et l’acte sont déterminants en regard des Saintes Lois de Dieu!

Les mantelets multicolores dont l’intellect a tenté d’envelopper les âmes sur terre sont arrachés avant le Jugement de Dieu; car ils ne sont attachés que légèrement. Mais, ce qui aura essayé de se cacher en dessous, cela, alors, le rayon de la Lumière le révélera!

Le choix des disciples a pour conséquence le fait que pour chaque être humain de la terre, il y aura aussi après le Jugement, un disciple qui pourra lui transmettre, à lui précisément dans son propre genre, la Parole et la Force; et aucun chercheur ni aucun requérant n’a besoin de repartir les mains vides aussitôt qu’il s’efforce de trouver réellement la Parole. Spirituellement, il entrera inévitablement en relation avec le disciple qui se rapproche le plus de son genre et pourra alors aussi le rencontrer terrestrement, s’il le veut sincèrement, afin de recevoir encore de lui l’acte ultime: la Scellée!

C’est ainsi que la Lumière a pourvu à toute chose. À présent, vous n’en voyez que les débuts et ne pouvez donc pas encore en obtenir une image complète; toutefois, le temps viendra où vous serez stupéfaits et où vous verrez qu’aujourd’hui déjà, l’ensemble des fondements se trouvait exactement constitué à cet effet et qu’il n’y avait plus qu’à insérer des pierres isolées aux emplacements encore vides par les disciples qui seront encore appelés, afin d’achever ainsi la merveilleuse mosaïque sur laquelle doit reposer le grand Royaume de Paix de Mille Ans, qui est promis par Dieu et qui ne peut être créé que par Dieu Seul; jamais par le genre humain, même si maint être humain devait s’y sentir appelé.

Dans tous les cas de ce genre, l’absence de succès, au moment où un tel être humain s’imagine y être déjà parvenu, prouvera que ce n’était qu’un être humain qui s’y était essayé!

Vous allez à présent vivre tout cela. C’est pourquoi regardez autour de vous et éveillez-vous, vous humains! Priez Dieu avec une pure humilité pour que soit donné le secours ardemment désiré. Ne vous en remettez pas à l’intellect humain, même si celui-ci vous promet un paradis avec des mots grandiloquents. Seulement Dieu et Lui Seul peut vous l’offrir et personne d’autre dans la Création entière! Tournez-vous vers Lui, car sa Sainte Parole veut s’accomplir sur vous!

Résonances du Message du Graal de Abdrushin


Livre contenant

[Message du Graal de Abdrushin]  [Résonances du Message du Graal] 

contact