Résonances du Message du Graal 2

de Abdrushin


1.LIVRE ◄ ► 2.LIVRE
Deutsch
English
Português
Русский
Česky
Livre contenant


27. Vue d’ensemble de la création

Maints lecteurs ne se sont pas encore fait une image claire des gradations existant entre les Créés-originels, les Créés et les Évolués. À ce sujet, bien des représentations sont encore fort confuses. Et pourtant, tout est fort simple.

La confusion naît uniquement parce que l’être humain mélange et fait virevolter quelque peu les expressions et considère trop peu les rigoureuses limites.

C’est pourquoi le mieux est qu’il se représente simplement la Création expliquée jusqu'ici en ses gradations, comme suit:

1) La partie pure-spirituelle

2) La partie spirituelle

3) La partie matérielle.

On peut dire aussi:

1) La Création originelle

2) La Création

3) La Création postérieure.

De cela naît de soi-même la pensée que dans la Création originelle se trouvent les Créés-originels, dans la Création les Créés, et dans la Création postérieure les Évolués.

Ces désignations ne sont en soi pas fausses si l’on veut seulement décrire qu’à grands traits l’ensemble de la Création. Mais si l’on veut entrer davantage dans les détails, il faut une distinction plus précise et encore plus étendue même si cela ne change rien aux expressions fondamentales.

Au cours d’explications plus précises, se présenteront encore de nombreux degrés intermédiaires qui ne peuvent être évités si l’on veut donner une image sans lacunes.

Aujourd’hui, Je veux omettre de mentionner l’essentialité, étant

donné que l’essentialité est de toute façon présente dans toutes les parties; cependant, entre la partie spirituelle et la partie matérielle se trouve encore une grande couche d’essentialité d’un genre spécial, mais qui n’a pas besoin d’être considérée comme une partie de la Création en soi; car, de par son activité, cette couche est là en premier lieu pour donner le mouvement et ainsi pour le réchauffement et la formation des différentes matières; elle ne constitue donc pas une partie de la Création en soi séparée des autres.

Cette couche essentielle ne doit pas être désignée comme une partie de la Création, mais bien comme un genre de la Création qui, en tant qu’élément moteur et formateur, appartient à la partie matérielle de la Création.

Je parle intentionnellement des fondements de la Création expliquée jusqu’ici; car Je suis encore loin d’en avoir terminé mes explications et Je dois, avec le temps, développer encore bien davantage ce qui a été dit auparavant, ainsi que, de manière progressive, Je l’ai toujours fait. Il devient ainsi nécessaire d’intercaler de nouvelles classifications dans ce qui fut expliqué auparavant, afin d’élargir votre regard. Tout dire en une seule fois aurait été trop pour l’esprit humain.

Et même dans le genre que J’ai préparé, il lui faudra en outre, encore utiliser toute sa force afin de pouvoir faire, dans une certaine mesure, sien ce savoir.

Ne parlons donc pas aujourd’hui de la Création originelle, de la Création, et de la Création postérieure, mais simplement et fondamentalement de la partie pure-spirituelle, spirituelle et matérielle. Alors l’être humain ne pourra plus y apporter si facilement la confusion.

Je devais toutefois Moi-même mentionner toutes les désignations possibles afin qu’elles puissent être utilisées pour séparer plus rigoureusement les gradations.

Ces désignations doivent peu à peu pénétrer le savoir humain avec toujours plus de clarté et de netteté et, malgré leur diversité, elles ne doivent plus apporter la confusion.

La première et la plus forte partie de la Création est donc la partie pure-spirituelle de la Création. Elle se compose de deux subdivisions fondamentales. La partie supérieure, la plus élevée du Royaume pur-spirituel, porte les Créés-originels proprement dits qui sont nés immédiatement avec leur pleine maturité des irradiations de Parzival et n’eurent pas besoin d’évolution. Cette subdivision s’étend jusqu’à Vasitha dont l’action s’exerce à sa frontière vers le bas.

La seconde subdivision abrite des Évolués dans le Pur-spirituel. C’est pourquoi l’on y trouve aussi pour la première fois des enfants, qui n’apparaissent pas dans la partie supérieure, car des enfants ne peuvent exister que là où a lieu une évolution.

Mais ces deux subdivisions ont en commun le Pur-spirituel. Cependant, seule la subdivision supérieure peut être appelée Création originelle dans le vrai sens du terme, et les Purs-spirituels qui s’y trouvent peuvent être considérés comme les véritables Créés-originels proprement dit!

Ainsi, J’élargis quelque peu la description de la Création, pour que l’esprit humain de la Création postérieure ait une meilleure compréhension.

À vrai dire nous ne pouvons donc pas parler d’une Création originelle qui s’étendrait jusqu’à Patmos, ainsi que nous l’avons fait jusqu’ici pour des raisons de simplicité plus grande, mais, pour être plus exact, nous devons ici déjà parler d’une Création originelle supérieure, née avec une parfaite maturité, puis d’une Création pure-spirituelle évoluée succédant à la première, ces deux subdivisions formant ensemble le Royaume pur-spirituel, ou la partie pure-spirituelle de la Création.

Le Pur-spirituel ou le Royaume pur-spirituel, est donc la grande désignation d’ensemble de la partie supérieure de la Création, considérée comme un genre de la Création, tandis que la désignation Création originelle dans son sens plus précis s’applique seulement à sa partie la plus élevée.

Si nous voulons maintenant pénétrer plus avant dans la connaissance de la Création, nous ne devons donc plus, comme ce fut le cas jusqu’à présent, admettre comme une seule notion le Pur-spirituel et la Création originelle.

Certes, la Création originelle est pure-spirituelle, mais il y a encore dans le Pur-spirituel un monde résultant de l’évolution qui se trouve au-dessous de la Création originelle proprement dite et qui, uni à celle-ci, constitue le Royaume pur-spirituel; donc le Royaume dans lequel sont les Créés-originels purs-spirituels qui, étant les plus forts et les plus puissants, purent devenir immédiatement et sans transition d’une parfaite maturité; et ensuite viennent les Pur-spirituels évolués qui sont obligés de commencer leur existence en tant qu’enfants.

La première subdivision, la Création originelle comprend trois degrés ou plans principaux; la deuxième subdivision du Royaume pur-spirituel en comprend quatre. Ensemble, il y a donc sept degrés fondamentaux qui, à leur tour, se divisent en de nombreuses ramifications.

Je n’avais pas l’intention d’aller si loin dans mes explications, c’est pourquoi J’ai simplement appelé les conférences écrites jusqu’à présent à ce sujet «Les plans spirituels», et Je voulais y mettre tout ce qui n’est pas matériel.

Mais étant donné que Je mentionne quand même davantage de détails, il me faut donner à ces conférences concernant le Royaume pur-spirituel, pour les cerner avec plus de précision, le titre: «Éléments au sujet de la Création pure-spirituelle»; cela pour mieux souligner les différences.

À ce Royaume pur-spirituel qui comprend tant de subdivisions fait suite le grand Royaume spirituel.

Le Spirituel n’est pas un genre plus faible issu du Pur-spirituel, mais c’est un genre étranger au Pur-spirituel qui est de toute façon plus faible en soi, et qui a donc besoin d’un plus grand éloignement de la Lumière Originelle pour pouvoir se former et pour devenir en partie conscient.

Il descend donc davantage pour pouvoir former un Royaume à une plus grande distance de la Lumière, toutefois il n'a aucune part au Pur-spirituel, mais il existe en soi.

Tout cela est simple et va de soi, et pourtant difficile à décrire lorsqu’il s’agit d’initier les esprits humains à un savoir qui se tient au-dessus de leur origine.

Et pourtant, vous devez à présent saisir le rapport entre tous les événements afin de ne pas être des breloques ignorantes qui tournoient dans le parcours circulaire de cette Création, pareils aux grelots dissonants d’une toupie, parce que vous n’arrivez pas à suivre comme le feraient des enfants convaincus.

La Parole «Devenez comme des enfants!» vous ne voulez pas l’accomplir et il ne vous reste donc plus pour votre sauvetage, comme ultime secours, que cet unique chemin: le savoir de la Création!

Vous devez au moins avoir suffisamment de connaissances, pour que vous soyez capables de vous intégrer dans la vibration conforme aux Lois, vibration qui vous entraîne pour vous élever ou, pour votre perte, vous rejette au loin dans la décomposition comme de la balle.

La vibration est actuellement renforcée en vue de la grande purification et elle est portée par la toute-puissance de Dieu! Irrésistiblement, elle contraint donc chaque créature à vibrer avec elle harmonieusement ou à disparaître dans la douleur atroce d’un désespoir sans mesure, un désespoir qui, comme conséquence de l’obstination opiniâtre de l’être humain, naît de l’absence d’issue qu’entraîne chaque reconnaissance ultime que le chemin est faux et sans perspective de retour. Pour cette raison, cherchez à faire vôtre le savoir de la Vérité qui vous offre un soutien et vous conduit au but sans détours.

Si vous regardez autour de vous avec vigilance, vous pourrez immédiatement reconnaître que Mon Message vous donne réellement la Parole de Vérité; car toute votre existence terrestre jusqu’à ce jour, de même que l’expérience nouvelle de chaque instant, sur le plan extérieur ou sur le plan intérieur, vous deviennent tout à fait claires, aussitôt que vous les éclairez et les considérez à partir de Mon Message.

Pas une question n’y reste irrésolue; une vaste compréhension s’ouvre en vous quant à l’action jusqu’à présent mystérieuse des Lois d’airain dans la Création, ces Lois qui vous conduisent par les effets de votre vouloir; et, comme couronnement de vos efforts vous vient alors le merveilleux pressentiment d’une sagesse, d’une toute-puissance, d’un amour et d’une justice, qui ne peuvent être que de Dieu, dont vous découvrez ainsi l’existence!

Mais revenons-en à la Création.

Au Royaume pur-spirituel se rattache donc, y faisant suite, le Royaume spirituel. Le Spirituel est à considérer ici comme étant d’un genre différent du Pur-spirituel et non pas comme un reste plus faible du Pur-spirituel.

Dans le Spirituel aussi, après avoir franchi la limite nécessaire pour que le Spirituel puisse se former, limite donnée par une distance déterminée de la Lumière, naissent immédiatement et sans évolution transitoire, des esprits pleinement mûrs que l’on appelle les «Créés», à la différence des Créés-originels dans le Pur-spirituel.

Les Créés sont donc les plus forts et les plus puissants dans le Spirituel, comme le sont les Créés-originels dans le Pur-spirituel qui pu déjà se former antérieurement.

Et, comme précédemment dans le Pur-spirituel, il y a aussi dans le Spirituel une deuxième subdivision ayant besoin d’une évolution et où se trouvent donc aussi des enfants à côté de ceux qui ont mûris à travers l’évolution. Ces deux subdivisions forment ensemble la partie spirituelle de la Création.

À cette partie spirituelle s’ajoute encore un immense cercle d’un genre particulier d’essentialité, qui entoure la partie matérielle, y exerce son influence, la pénètre, la met en mouvement et, par là, lui apporte chaleur et formation.

La partie matérielle de la Création possède à son tour deux subdivisions. La première partie, la matière fine, se forme immédiatement sous l’action de l’essentialité, car elle est facilement pénétrable. La deuxième partie, la matière dense, doit, en conséquence de sa plus grande densité, passer d’abord, avec l’aide des êtres essentiels, par un processus d’évolution. Naturellement, ces deux divisions fondamentales se subdivisent elles aussi en de nombreuses parties secondaires.

Chaque subdivision des genres de la Création se scinde en de nombreux plans, dont chacun est à nouveau tellement multiforme qu’il paraît à lui seul comme un grand monde à part.

Toutefois, Je ne vous en expliquerai avec précision que ce qui se trouve à l’intérieur des limites de votre esprit humain! Cela est déjà si grand que votre esprit doit se mouvoir tout particulièrement, constamment, sans interruption, pour en saisir correctement, ici sur terre, rien qu’une partie. Mais cette partie vous permettra de mûrir au point de ne pas pouvoir vous perdre facilement.

Ce n’est que grâce au véritable savoir que vous pouvez encore péniblement vous extraire du bourbier de l’intellect prétentieux; car actuellement, vous ne pouvez plus devenir des enfants en esprit. Pour vous abandonner sans souci, sans opposition, avec une confiance candide à une éminente guidance, tout vous fait défaut aujourd’hui; car l’activité faussement dirigée et exagérée de votre intellect terrestre ne le permet plus!

Il ne vous reste plus que cette unique voie pour le sauvetage: la voie du véritable savoir, qui conduit de la foi à la conviction!

Et, c’est pour que vous puissiez la suivre que Je veux vous aider par le Message que J’ai donné. Efforcez-vous donc d’accueillir en vous ce savoir et de l’y maintenir vivant, de sorte que vous ne puissiez plus jamais le perdre, mais qu’il vous accompagne sur tous vos chemins!

Alors se confirmera la Parole qui, déjà depuis les temps anciens, est demeurée vivante dans le langage populaire;

«Plus l’être humain devient capable de pénétrer dans le vrai savoir, plus il reconnaît le fait qu’en réalité… il ne sait rien!»

En d’autres mots:

«Le véritable initié se sent petit devant cette grandeur dont il découvre les traces pendant son initiation! Cela signifie qu’il devient humble et se débarrasse de la présomption qui tient l’esprit humain emprisonné; il devient libre et prend son essor vers le haut.»

Essayez à présent de graver en vous ce que J’ai déjà dit dans Mes conférences, mais dont apparemment vous ne vous êtes pourtant pas encore fait une image juste, du moins pas encore tous, à savoir qu’après les Créés-originels du Royaume pur-spirituel ne viennent pas immédiatement les Créés dans la gradation suivante, mais ce sont d’abord dans la partie inférieure du Royaume pur-spirituel les Purs-spirituels d’évolution qui forment un grand degré intermédiaire.

C’est alors seulement que viennent les plus élevés dans le Royaume spirituel, les Créés, qui ne sont pas Purs-spirituels mais Spirituels donc d’un genre tout différent auxquels se joignent à leur tour les Spirituels d’évolution.

Or, de là nous sommes toujours loin, très loin des plans de la matière avant lesquelles vibre le cercle d’un genre particulier de forces essentielles dont Je ne veux vous parler que plus tard de façon plus détaillée puisqu’elles agissent en étroite liaison avec vous et que sans leur aide vous ne pourriez absolument pas demeurer dans la matière.

Sans ces aides, votre évolution aussi serait impossible. Vous devriez demeurer des germes d’esprit avec le brûlant désir de pouvoir devenir conscients par la grâce de Dieu, le Tout-Unique, le Tout-Puissant!

Mais ces êtres toujours prêts à aider issus du cercle de l’essentialité entourant les matières, vous les remerciez de façon méprisante pour leur activité si indispensable, en affirmant d’une manière maladive qu’ils appartiennent au royaume des contes et des légendes, parce que vous avez bouché votre faculté de les voir et de les entendre.

Vous avez si souvent souri, railleurs, lorsque l’on en parlait, et vous ne soupçonnez certes pas combien vous vous êtes vous-mêmes rendus ridicules et quel effet repoussant vous exerciez obligatoirement sur ces aides si nécessaires!

Vous avez beaucoup à racheter en ce domaine et beaucoup à rattraper pour réparer à nouveau les échelons de l’échelle que votre esprit doit gravir, échelons que vous avez brisés avec insouciance et présomption. Sans eux cependant, vous ne pouvez pas aller vers le haut! Le pied de l’esprit a besoin de cet appui et il ne peut pas sauter par-dessus un seul de ces échelons.

Dans ces courts exposés, Je n’ai pas du tout mentionné la Sphère de l’irradiation directe de Dieu, dont la grandeur dépasse infiniment tous les cercles de la Création réunis et que nous avons nommée Sphère Divine. Je n’y reviendrai d’ailleurs vraisemblablement jamais plus, étant donné que l’être humain en est beaucoup trop éloigné et qu’il devra toujours le rester. Les descriptions que J’en ai faites jusqu’à présent, il en avait seulement besoin pour pouvoir, une fois au moins, se former une image cohérente partant de l’Origine de toute existence et allant vers le bas.

Apprenez, vous êtres humains, il en est grand temps!

Résonances du Message du Graal de Abdrushin


Livre contenant

[Message du Graal de Abdrushin]  [Résonances du Message du Graal] 

contact