Résonances du Message du Graal 2

de Abdrushin


1.LIVRE ◄ ► 2.LIVRE
Deutsch
English
Español
Português
Русский
Česky
Livre contenant


37. Ne succombez pas a la tentation

Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas lors de tentation!

Jusqu’ici, cet avertissement venu de la Lumière ne fut considéré par les êtres humains que comme un conseil bienveillant du Fils de Dieu Jésus, en raison de la douceur que l’on attribua faussement au Fils de Dieu en conséquence de la présomption humaine si marquée.

Il me faut le répéter aujourd’hui!

Cependant, c’est plus qu’un simple conseil; car il est une exigence de Dieu envers vous, vous les êtres humains, si vous voulez vous sauver des fruits empoisonnés de vos fausses opinions et de vos faux concepts.

Ne pensez pas que vous allez maintenant être sortis sans plus par Dieu du bourbier répugnant qui vous tient enserrés avec une grande ténacité, la même que vous avez vous-mêmes employée pour former ce bourbier par votre rigide obstination contre la Volonté de Dieu.

Dieu ne vous en retirera pas pour vous remercier parce que, peut-être, vous voulez enfin aujourd’hui: ô non, vous devez vous-mêmes travailler à vous en sortir, tout comme vous vous y êtes vous-mêmes laissés enfoncer!

Vous devez donc vous efforcer sincèrement et avec une grande application, afin de pouvoir parvenir de nouveau sur un terrain sain. Si vous le faites, alors seulement la force vous en sera donnée, mais toujours uniquement dans la mesure exacte de votre vouloir, c’est ce qu’exige l’inflexible Justice qui est en Dieu.

Et c’est ici que réside le secours qui vous est promis et qui vous arrive à l’instant même où votre vouloir s’est enfin transformé en action en vous, pas plus tôt.

Cependant, c’est en tant que cadeau de Dieu, que vous est donnée la Parole que J’ai été autorisé à vous apporter à cet effet, qui vous montre en toute clarté le chemin que vous devez suivre, si vous voulez vous sauver! C’est dans la Parole que réside la grâce, imméritée de vous, offerte par Dieu dans son insaisissable Amour, ainsi que cela s’est déjà produit une fois par Jésus.

La Parole est le cadeau; mais l’immense sacrifice de Dieu est l’acte de vous avoir apporté la Parole, à vous êtres humains, ici dans la matière dense, ce qui est toujours lié à une grande souffrance du fait de l’hostilité des humains envers la Lumière due à leur attitude présomptueuse. Et personne d’autre ne peut donner la vraie Parole aux êtres humains qu’une partie de la Parole Elle-même. Le Porteur de la Parole Vivante ne peut donc être Lui-même que la Parole!

Si, après que l’obscurcissement parmi les êtres humains de la terre se soit déjà produit, la Parole ne leur avait pas été donnée, ils auraient dû être tous perdus et devraient sombrer dans la décomposition avec les ténèbres qui les enserrent étroitement.

Et du au petit nombre de ceux qui, malgré les ténèbres que les êtres humains se sont formés, portent encore en eux la nostalgie envers la Lumière, Dieu envoya encore une fois, dans sa Justice et son Amour, la Parole Vivante dans ces ténèbres, pour que, au nom de la Justice, ces quelques-uns ne doivent pas être perdus avec les autres, mais puissent encore se sauver sur le chemin que la Parole leur montre.

Mais, afin que la Parole puisse décrire le chemin qui conduit hors des ténèbres, Elle dut auparavant apprendre à les connaître et les éprouver sur Elle-même; Elle dut s’enfoncer Elle-même dans ces ténèbres, afin de parcourir la première le chemin pour en sortir et ouvrir la voie aux êtres humains qui veulent La suivre.

Ce n’est qu’en suivant le chemin qui conduit hors des ténèbres que la Parole pouvait aussi le décrire et le faire connaître aux êtres humains!

Les êtres humains n’auraient jamais pu le faire d’eux-mêmes sans cette Aide. Comprenez maintenant vous, êtres humains, qu’une telle décision, qui fut rendue nécessaire uniquement à cause d’un petit nombre d’humains, fut effectivement un grand sacrifice d’Amour, que Dieu Seul peut accomplir dans son imperturbable Justice!

Cela fut le sacrifice qui, au nom de la Justice et de l’Amour, devait s’accomplir selon la totale conformité avec les Lois dans l’intangible et indéformable perfection de la Volonté de Dieu.

Mais cela ne constitue en rien une excuse pour les êtres humains; car ce sacrifice ne devint nécessaire qu’à la suite de la faillite de l’humanité en se détournant de la Lumière.

Même si le sacrifice s’est accompli dans la conformité avec les Lois de la Sainte Volonté de Dieu, la faute de l’humanité n’en devient pas pour autant plus petite, mais encore plus grave, puisqu’elle en imposa de façon sacrilège l’exécution par la déformation et la confusion de tout ce qui lui avait été confié par Dieu.

Le grand sacrifice est donc un acte à part, indépendant, comme conséquence logique de la perfection de l’Omnisainte Volonté de Dieu.

Cependant, que vous vouliez encore réellement vous sauver, c’est votre affaire à vous tout seuls; car cette Perfection divine qui a conditionné le grand sacrifice de Dieu exige maintenant aussi la destruction de tout ce qui, dans la Création entière, n’est pas capable de s’insérer volontairement dans les Lois de sa Volonté.

Il n’y a là ni pitié ni échappatoire possible, pas d’exception ni de déviation, mais uniquement la répercussion conforme aux Lois de la Création dans la première clôture du cycle de tout ce qui a été fait jusqu’ici.

D’où l’exigence: veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas lors de tentation!

Saisissez d’abord ces paroles correctement, alors vous apprendrez déjà à reconnaître l’exigence rigoureuse qu’elles contiennent. Veillez appelle à l’activation de votre intuition et exige ainsi la mobilité de l’esprit! En cela seulement réside la vraie vigilance. Et en cela de nouveau la féminité se doit de précéder, parce qu’il lui a été donné une sensibilité plus grande et plus fine.

La féminité doit être en éveil par la vigueur de sa pureté, cette pureté qu’elle doit servir si elle veut remplir fidèlement le devoir de la féminité dans cette Création. Mais cela elle ne peut le faire qu’en qualité de prêtresse de la Pureté.

Veillez et priez, telle est la Parole qui vous est donnée encore une fois par Moi sur votre route. L’état de veille concerne votre vie sur terre, au cours de laquelle vous devez de vous-mêmes être prêts à chaque instant à ressentir clairement et intuitivement toutes les impressions qui vous assaillent, à soupeser leur valeur, comme vous devez au préalable vérifier soigneusement tout ce qui émane de vous.

Mais la prière apporte le maintien de la liaison avec les hauteurs lumineuses et l’ouverture aux saints courants de force, pour leur utilisation sur la terre.

Tel est le but de la prière, elle éloigne votre conscience loin de cette terre et l’oblige à se diriger vers le haut. C’est le pourquoi de l’exigence, dont l’accomplissement vous vaut un indicible profit, sous la forme de puissants aides, dont l’apport vous est autrement fermé par l’inobservation des Lois de la Création.

Si vous tenez compte de ces deux avertissements, alors vous ne pouvez jamais tomber lors de tentation! Interprétez correctement cette indication; car, lorsqu’il vous est dit: «afin que vous ne tombiez pas lors de tentation», cela ne veut pas dire que vous n’aurez plus de tentation si vous veillez et priez, qu’elles demeureront loin de vous, donc que vous ne serez plus en proie à des tentations, mais cela veut dire: si vous demeurez toujours en éveil et priez, vous ne pourrez jamais tomber lors de tentation qui s’approche de vous, vous êtes capables d’affronter victorieusement tous les dangers!

Prononcez donc la phrase correctement, comme le veut son sens. C’est pourquoi n’appuyez pas sur le mot «tentation», mais sur le mot «tombez», alors, vous aurez saisi sans plus le juste sens. Cela signifie: «Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas au cours d’une tentation!» La vigilance et la prière sont donc une protection contre la chute, mais ici au milieu des ténèbres, elles n’éliminent nullement les tentations, qui ne peuvent, si votre attitude est juste, que vous fortifier, qu’obliger votre esprit à la résistance indispensable, en une ardeur accrue capable de l’enflammer, ce qui doit vous apporter un grand avantage.

Tout cela ne sera plus un danger pour l’humanité mais une joie, par le mouvement spirituel bienvenu, qui ne fait que promouvoir au lieu d’entraver, dès que la féminité accomplit fidèlement son devoir, qui lui est accordée par le Créateur et pour lequel elle est tout spécialement équipée.

Si seulement elle veut enfin sincèrement, alors il ne lui sera pas difficile d’accomplir réellement, car son devoir réside dans la prêtrise de la Pureté!

Ceci, elle peut l’exercer partout, à chaque instant, elle n’a pas besoin d’obligations particulières, mais elle peut s’en acquitter sans plus dans chaque regard et dans chaque parole qui sort de sa bouche, et même par tout mouvement. Cela doit lui venir naturellement, car vibrer dans la Lumière de la Pureté est son véritable élément, auquel elle s’est elle-même fermée jusqu’à présent uniquement par insouciance et par de ridicules vanités.

Réveillez-vous, vous les femmes et vous les jeunes filles! Dans l’accomplissement de votre féminité humaine, suivez le chemin que le Créateur vous a exactement tracé, et pour lequel, après tout, vous êtes autorisées à exister dans cette Création.

Alors très bientôt se révélera devant vous, miracle sur miracle; car tout fleurit où que votre regard se pose, puisque la bénédiction du Très-Haut se répand en abondance à travers vous, dès que la pureté de votre vouloir en aplanit le chemin et lui ouvre les portes en vous!

Bonheur, paix et joie tels qu’ils n’ont jamais existé, resplendiront sur cette terre lorsque la féminité formera le pont vers les contrées plus lumineuses, tel que cela est prévu dans la Création, et lorsque par son existence exemplaire, elle maintiendra éveillée la nostalgie de la Lumière dans tous les esprits, et deviendra ainsi la gardienne de la sainte Flamme!

Ô femme, combien il te fut donné et combien tu as mésusé de façon mauvaise et sacrilège de tous les trésors de la haute grâce de Dieu!

Réfléchis et deviens prêtresse de la Pureté de l’intuition la plus profonde, afin que, comblée de bonheur, tu puisses marcher à travers un pays en fleurs, dans lequel des êtres humains au regard lumineux expriment leur jubilante gratitude envers leur Créateur pour la grâce de leur existence sur terre, qu’ils utilisent comme une marche vers le Portail des Jardins éternels!

Voyez devant vous votre mission, vous les femmes et vous les jeunes filles, comme futures prêtresses de la Pureté Divine ici sur terre, et ne vous reposez pas avant que vous n’ayez atteint ce qui vous manque pour cela!

Résonances du Message du Graal de Abdrushin


Livre contenant

[Message du Graal de Abdrushin]  [Résonances du Message du Graal] 

contact