Résonances du Message du Graal 2

de Abdrushin


1.LIVRE ◄ ► 2.LIVRE
Deutsch
English
Español
Português
Русский
Česky
Livre contenant


30. Précurseurs

Vous, êtres humains, lorsque vous viendra la reconnaissance de toute votre culpabilité envers Dieu, alors vous pourrez à peine avoir encore un espoir de miséricorde ou de grâce, car vous ne l’avez vraiment pas méritée.

Plus la vision s’élargit sur le passé, plus sont menaçants les reproches accusateurs qui, l’un après l’autre, surgissent devant vous en provenance des millénaires enfouis et qui, s’enchaînant l’un à l’autre, s’unissent sans une faille en un cercle compact, lequel se resserre toujours plus étroitement autour de vous.

Pour finir, ce cercle tombera sur vous, vous anéantissant, si encore à la dernière heure, remplis de gratitude, vous ne saisissez pas la corde de sauvetage qui vous retirera de cette étreinte, laquelle porte en elle la perdition, la fin de votre faute; une fin qui maintenant doit aussi entraîner en même temps la vôtre.

Réveillez-vous donc, êtres humains, ressaisissez-vous! Pour votre secours, tous les voiles recouvrant le passé sont retirés par la Lumière, pour que vous puissiez reconnaître ce que vous avez négligé et combien vous avez constamment agi de manière fausse!

Vous ne pouvez pas dire que dans le passé d’autres êtres humains ont endossé cette faute et que vous n’avez aucune part à tout cela. C’est là une grande erreur; car c’était vous-mêmes, l’un ici, l’autre ailleurs, pas toujours à la même époque ni au même endroit, mais, d’une façon ou d’une autre, les fils vous reliaient à chaque événement! Même si vous n’en avez pas encore été conscients jusqu’à présent.

Absorbés par toutes les choses terrestres, vous n’avez même pas pressenti quoi que ce soit des nombreux secours que la Lumière vous redonnait toujours à chaque époque et sans interruption, afin que vous n’ayez pas besoin de vous écarter du droit chemin… cependant votre esprit, lui, le sait, parce qu’il y a si souvent participé.

Seule votre chute profonde due à l’asservissement à l’intellect, auquel vous avez volontairement consenti, vous a conduits au point de n’en plus pouvoir rien ressentir intuitivement, tandis que, de lui-même, votre esprit n’est pas capable de percer jusqu’à la conscience diurne, parce que vous le tenez emmuré dans l’actuelle pesanteur terrestre.

En outre, vous ne lui donnez aucune occasion de pouvoir une fois se mouvoir, parce que, à la place de votre esprit, vous avez criminellement élevé son instrument, votre intellect lié à la terre.

De ce fait, les chemins issus des hauteurs lumineuses vous furent automatiquement fermés. Vous tenez vous-mêmes convulsivement éloignés tout ce qui pourrait perturber cet état malsain de somnolence de l’esprit, dans le seul but de ne pas devoir vous réveiller en sursaut du bien-être où vous vous complaisez, celui de votre propre vouloir- mieux-savoir qui fut lui-même cultivé et renforcé par la présomption d’une fausse surestimation de votre valeur personnelle!

Combien devra être terrible maintenant la véritable reconnaissance pour de tels êtres humains!

Et c’est cela aussi, en tout premier lieu, qui empêche un grand nombre d’êtres humains d’accueillir la Vérité issue de la Lumière! Ce sont la peur et la crainte qui, encore profondément cachées certes, cherchent à se dissimuler, mais qui cependant laissent déjà leurs légers frissons devenir perceptibles, de façon tout à fait inconsciente pour de très nombreux êtres humains, jusqu’à ce que soudain les coups tranchants en venant de la Lumière les contraignent inexorablement à un réveil involontaire!

Oui, la peur et la crainte devant chaque rayon de la claire et froide Lumière, qu’apporte la Vérité avec Elle et qui, avec son incorruptibilité, fait facilement devenir reconnaissable les erreurs et les fautes de ces êtres humains de la terre, c’est cela qui est la raison de l’hésitation frivole à se placer maintenant courageusement dans le Rayon lumineux!

Tous, ils ne veulent pas si facilement se priver du confort de leur propre suffisance qui se conforme si flatteusement à leurs désirs. C’est pourquoi ils préfèrent encore les vieilles habitudes à l’inquiétude que Ma Parole doit d’abord provoquer en eux, jusqu’à ce qu’ils trouvent peu à peu la vraie paix, ressuscitant spirituellement en tant qu’êtres nouveaux qui vibrent joyeusement en initiés dans les Lois de Dieu.

Dès lors, ils n’éprouveront plus la Sainte Volonté de Dieu que comme riche en bénédiction, secourable et promotrice, mais jamais comme dure ou comme une oppression, ainsi qu’Elle leur apparaît inévitablement encore aujourd’hui, du fait de leur fausse attitude.

Pour ces êtres humains qui se heurtent à la Parole de la Vérité, parce qu’Elle ne leur plaît pas, c’est déjà bien en soi le signe précis d’une fausse attitude intérieure et la preuve qu’ils suivent un chemin erroné.

Elle ne leur «plaît pas», telle est aussi la meilleure expression pour traduire le refus de ces êtres humains qui s’imaginent qu’ils pourraient se choisir la Vérité et qu’il leur suffit d’en prendre ce qui leur plaît ou, comme ils le disent si bien, ce qui leur «convient»!

Par cette désignation même, vous voyez quelle vanité condamnable y repose, quelle auto complaisance, due à la surestimation personnelle, et cela déjà dans la manière avec laquelle ils s’approchent de la Parole, si tant est qu’ils veuillent bien une bonne fois y consentir!

Il n’y a là aucun sérieux véritable et encore bien moins l’humilité, qui sont requis pour y découvrir quoi que ce soit car la Vérité ne s’impose jamais.

Mais Je vous le dis: les êtres humains n’ont pas le choix. Désormais, ils devront se courber et descendre du trône de leur propre souveraineté érigé par une existence faussement pensée!

Si, au cours des millénaires, les êtres humains ne s’étaient pas toujours comportés ainsi qu’ils le font encore à présent, s’ils n’avaient pas sans cesse déformé toute l’aide qui devait leur échoir, pour l’adapter à leur mentalité humaine et à leurs désirs terrestres, il n’y aurait à présent ici sur terre qu’un seul enseignement homogène venant de la Volonté de Dieu. Jamais autant de genres de confessions différentes n’auraient pu être officiellement reconnus.

Tout ce qui est parvenu jusqu’à présent sur la terre en tant qu’enseignements ne formerait, une fois réuni, qu’un unique escalier conduisant vers le piédestal que la Vérité doit occuper selon la Sainte Volonté de Dieu ainsi que de multiples promesses l’ont souvent annoncé aux êtres humains.

Il n’y aurait pas de divergences dans les façons de saisir ces enseignements et encore moins dans ces enseignements eux-mêmes!

Car tous les enseignements étaient jadis voulus de Dieu, ils étaient exactement adaptés aux peuples pris individuellement, ainsi qu’aux pays, et entièrement élaborés en fonction de leur maturité d’esprit et de leur réceptivité du moment.

À l’origine, ils conduisaient tous en ligne toute droite à la Sainte Parole divine de la Vérité que vous trouvez dans le Message. Autrefois déjà, tout convergeait vers l’époque du Jugement Final, cette époque qui est aujourd’hui! Les porteurs de tous les enseignements particuliers, à l’exception de ceux qui sont descendus de la Lumière Elle-même, étaient les précurseurs pour la Parole de Vérité Elle-même.

Et ces précurseurs se sont efforcés d’accomplir leurs tâches dans la fidélité, très souvent en une ardente lutte intérieure, en dépit de tous les obstacles que les êtres humains cherchèrent sans cesse à placer sur leurs chemins.

À cette époque déjà, dans tous les cas, les humains ont comme toujours complètement failli, car ils ont déformé constamment, sitôt après leur mort, les paroles des annonciateurs préparant le chemin ou bien ils ont totalement supprimé ce qu’ils ne pouvaient pas bien comprendre et ils en ont privé leurs descendants.

Or, c’est justement ce qu’ils cherchaient à dissimuler, parce qu’à cette époque ils ne pouvaient pas le comprendre eux-mêmes, qui était le plus important de tout!

Et comme ces annonciations les plus importantes parlaient constamment et naturellement de ce qui est le plus élevé dans chaque enseignement − ce qui n’était toujours accessible qu’à un cercle très étroit, parce que les masses ne l’auraient toutefois pas encore compris − alors, il n’était pas difficile, il était même compréhensible que ces annonciations soient retirées en premier lieu; de ce fait, cependant, elles sombrèrent avec le temps totalement dans l’oubli.

Cependant, une sage Providence ne les laissa pas disparaître complètement et le temps vient, il est déjà proche, où de tous les pays arriveront des révélations qui parlent de ces époques anciennes et qui resurgiront en témoins pour s’élever contre les déformations faites par une humanité présomptueuse.

Et l’on verra alors que ceux qui ont par la suite adhéré à ces enseignements n’ont plus aujourd’hui aucun contact avec l’enseignement original lui-même, lequel avait une tout autre signification que celui qui est aujourd’hui pratiqué et enseigné! En effet, même la Vérité que Jésus apporta fut, oui, déformée dans son expression et dans son sens.

Beaucoup de force et aussi beaucoup de bon vouloir furent malheureusement dépensés par tant de croyants pour des erreurs qui se sont forgées au cours des millénaires; et c’est ainsi que l’on voit aujourd’hui aussi, les enseignements de tous ces sages, qui étaient déjà des précurseurs de la Parole de la Vérité Elle-même − comme Krishna, Lao-Tsé, Bouddha, Zoroastre − sous une forme complètement étrangère et de ce fait aussi d’un contenu différent de celui qu’ils avaient lorsqu’ils furent donnés par ces annonciateurs eux-mêmes.

De même, les descriptions de leurs vies terrestres ont été déformées au cours des temps. Elles ne concordent pas avec la réalité.

Ce sont des millénaires, voire des centaines de milliers d’années terrestres que la Lumière a utilisées pour vous former péniblement avec une indicible longanimité et une inconcevable bonté et pour vous préparer en vue de l’époque où vous devrez vous juger vous-mêmes, afin d’y périr ou de pouvoir vous élever magnifiquement vers les lumineux jardins de la joie éternelle.

Et maintenant que l’époque qui fut constamment signalée est maintenant commencée, les êtres humains sont plus que jamais détournés de la Vérité! Ils ne font que poursuivrent obstinément les produits de leur propre vouloir-mieux-savoir, pour tomber dans les gouffres de la décomposition lors du dernier coup de glaive exécutant la séparation purificatrice voulue de Dieu!

Vous êtres humains, que croyez-vous qu’il va désormais vous arriver? Je ne donne plus d’indications, vous allez bientôt en faire l’expérience!

Mais, même pendant cette époque de confusions des plus désespérantes, la Lumière dispense sans cesse à pleines mains de nouvelles grâces puisées à la source de son inépuisable Omnisagesse, grâces qui doivent se développer auto-activement dans la clôture du cycle de tous les événements, de manière tangible par tous ceux qui en reconnaissent la valeur et qui utilisent les secours avec gratitude.

La Lumière écarte encore une fois les voiles qui furent tissés autour de toutes choses par la pensée humaine, voiles qui de ce fait, devaient obligatoirement apporter la confusion actuelle.

La Lumière vous redonne la Vérité dans le Jugement et avec Elle aussi, vous permet de reconnaître le lien existant dans la grande guidance qui voulait conduire l’humanité de marche en marche et avec sollicitude à la reconnaissance de la Lumière, ce à quoi tous ces enseignements devaient servir.

C’est uniquement à cause de la mesquine manière de penser humaine et des petites vanités humaines que devint si différent, et parfois même contradictoire, ce qui n’avait toujours été qu’un à l’origine et n’aurait jamais dû conduire à la division!

Ici aussi les ténèbres ont très adroitement reconnu les faiblesses des êtres humains de la terre et les ont exploitées à leur profit, afin de parvenir à leur but hostile à la Lumière.

Et ces êtres humains de la terre auxquels tant d’aides furent toujours et toujours redonnées par la Lumière, ne suivirent que trop volontiers toutes les séductions des ténèbres à cause de leur vanité et de leur suffisance; ils ne le firent que trop volontiers et même avec joie.

Et parmi ces êtres humains, vous comptiez vous aussi jadis, vous qui aujourd’hui ne voulez rien savoir d’une telle culpabilité et qui ne cherchez si possible qu’à la faire retomber sur les autres.

Chacun des êtres humains incarnés aujourd’hui sur la terre a eu une fois et le plus souvent même plusieurs fois, l’occasion de suivre fidèlement l’appel de la Lumière! Une fois au moins, il a reçu inaltéré l’enseignement d’un précurseur.

Cependant, malgré que l’humanité ait sans cesse péché en cela, la Lumière lui apporte encore une fois, avec le Jugement et la clôture de cycles de tous les événements qui y sont liés, l’occasion de reconnaître tout ce qu’Elle a déjà fait jusqu’ici pour cette humanité afin de la préserver de sa chute définitive!

Avec la clôture de ces cycles, le vécue de tous les précurseurs ressortira encore une fois, leur vie ainsi que leur oeuvre dans le rayon de la Lumière, telles qu’elles furent, afin de redresser ce qui fut déformé et de le protéger pour toujours des péchés des ambitieux prétendants au vouloir-savoir personnel.

Les vies terrestres ainsi que l’activité des précurseurs connus, en commençant par Hjalfdar, jusqu’à Krishna, Lao-Tsé, Bouddha, Zoroastre et encore bien d’autres, se réveillent de nouveau, étant donné que chaque commencement doit se relier à sa fin dans le retour du cycle, afin de se juger par là, de s’élever ou de tomber en ruine.

Dans les histoires de tous vous verrez encore une fois distinctement la grande guidance uniforme en provenance de la Lumière; mais aussi vous verrez le répugnant combat des ténèbres contre chaque secours qui devait échoir aux êtres humains.

L’être humain pouvait jusqu’à présent décider s’il acceptait l’aide ou la rejetait. Or, par la déformation des purs enseignements par son vouloir-mieux-savoir, il a uniquement rendu service aux ténèbres, non à la Lumière! Il a apporté ainsi la confusion et l’hostilité, comme conséquences de ces enseignements qui, en réalité, devaient unir, s’ils étaient jadis restés purs; aussi purs et clairs qu’ils avaient été donnés.

Mais le fait qu’il ait pu se produire d’aussi néfastes conséquences, prouve uniquement que, dans leurs formes actuelles, ces enseignements ne peuvent être qu’oeuvres humaines, car ce qui vient de Dieu, ou qui se produit sans falsification sur son ordre, ne connaît ni haine, ni hostilité.

Prenez cette Vérité comme pierre de touche pour toute chose!

Partout où vous rencontrez de l’intolérance et de l’animosité, où même de l’hostilité, des harcèlements à l’encontre de ceux qui ne sont pas de la même croyance, là où l’on s’efforce de nuire à ceux d’une autre croyance, là, l’enseignement ne vient pas de Dieu ou bien il est falsifié! Et de tels êtres humains servent uniquement les ténèbres, jamais la Lumière!

L’enseignement qui admet cela doit être déformé, quelle que soit la façon dont on le nomme, car un enseignement qui n’est pas encore déformé vibrera aussi avec pureté dans les Lois de Dieu. Il ne cultive pas des êtres humains qui veulent nuire à leur prochain!

Il existe aussi, naturellement, encore des êtres humains qui se servent bien d’un enseignement pur, mais qui l’utilisent abusivement à des fins personnelles, ainsi que vous le constatez bien des fois dans l’histoire universelle et dans l’histoire de maints peuples en particulier, lesquels, de ce fait, sont toujours finalement poussés vers la décadence même si, ici ou là, ils semblent parfois en train de s’élever.

Il est frappant que ceux qui agissent ainsi soient eux-mêmes toujours les serviteurs de tels enseignements et que, depuis les temps anciens, ils se soient toujours nommés prêtres ou serviteurs de Dieu. Ce faisant, ils ont accommodé les enseignements de sorte que leurs interprétations servent à l’accomplissement de leurs désirs personnels.

De ce fait, le sens des enseignements était déjà déformé et les adhérents et les croyants ne servaient sans le savoir que les temples et les églises, mais non réellement Dieu!

Et ces soi-disant serviteurs de Dieu veillaient toujours jalousement à maintenir leur influence terrestre sur les croyants et s’efforçaient constamment de l’étendre; cette influence signifiait et était pour eux simultanément une manifestation de puissance et… leur gagne-pain, leur moyen de subsistance!

Et c’est ainsi qu’advint le combat qu’ils menèrent par tous les moyens; mais c’était un combat pour la subsistance terrestre, pour lequel tout moyen leur semblait bon! Aujourd’hui encore, oui, vous pouvez reconnaître très facilement et partout ce fait objectif!

Cela finit tout naturellement par occasionner aussi la haine et l’hostilité; l’intolérance et les harcèlements à l’égard d’autrui. Mais ainsi, personne ne sert Dieu; car Dieu interdit ces mauvaises choses qui, du reste, mêmes vues de façon purement terrestre et considérées équitablement, ne révèlent que les pensées malpropres de celui qui est capable d’agir de la sorte, mais qui, devant des êtres humains qui sont encore de bon sens, ne peut pas nuire à celui qui est concerné par les attaques.

Il y a donc, en ces choses, deux possibilités comme point de départ pour ce qui est faux: ou bien l’enseignement lui-même a été déformé par la main humaine et la pensée humaine, ou bien ses serviteurs cherchent à l’utiliser dans un faux sens, à des fins qui sont en premier lieu très terrestres et égoïstes. C’est alors leur pratique qui est déformée et utilisée à des fins personnelles.

Toutefois, l’une est tout aussi condamnable que l’autre. Cependant, le fait d’utiliser un enseignement pur principalement à des fins personnelles est encore pire que si l’enseignement est lui-même déformé par ignorance.

Tout cela se révélera maintenant dans le Jugement! Mais sur les êtres humains eux-mêmes qui ont ainsi péché contre l’Esprit, Lequel n’a cessé de donner à tous, comme notion fondamentale de l’existence voulue par Dieu dans cette Création, que cet unique enseignement: «Aime ton prochain», c’est-à-dire respecte-le en tant que tel! C’est en ceci que réside le Commandement d’airain: tu n’as jamais le droit de lui nuire consciemment, que ce soit à son corps ou à son âme, à ses biens terrestres ou même à sa réputation!

Celui qui n’observe pas cela et agit autrement ne sert pas Dieu mais les ténèbres, auxquelles il s’offre comme instrument!

Celui-là aussi ne connaît ni Dieu ni son Omnisainte Volonté qui réside dans sa Parole. Par là même, il ne connaît pas non plus la Parole de Dieu dans son vrai sens! Et cela, chacun le prouve distinctement lui-même par sa manière de se comporter, donc dans les paroles et dans les actes. Ainsi, vous voyez immédiatement qui réellement sert Dieu ou qui sert uniquement les ténèbres!

Prenez maintenant ces paroles comme guide dans le combat que vous devez soutenir contre tout ce qui sert les ténèbres et qui appartient lui-même aux ténèbres.

Si vous êtes fermes dans la Parole, alors il ne vous est pas difficile de demeurer constamment victorieux; car la Lumière est à jamais plus forte que les ténèbres, et avec vous est la Toute-Puissance de Dieu si vous servez fidèlement!

Résonances du Message du Graal de Abdrushin


Livre contenant

[Message du Graal de Abdrushin]  [Résonances du Message du Graal] 

contact